Glory 66 : Mohamed Jaraya, une tête d’affiche

Glory 66 Depuis plusieurs saisons déjà, Mohamed Jaraya jouie d’une notoriété qui a dépassé les frontières de la Hollande et du Maroc. Le 3 mars 2018, il faisait son entrée au Glory avec un succès mais dans une catégorie de poids où on ne l’attendait pas : les welterweight (-77kg). Après s’être incliné au Glory 59 dans un choc qui l’opposait à Murtel Groenhart, Mohamed a finalement choisi d’évoluer chez les lightweight (-70kg) pour l’étape parisienne.

Evidemment, cela change la donne car même si Jaraya sera contraint à un suivre un régime alimentaire plus stricte, il pourra de nouveau faire parler sa puissance de frappe, atout majeur dans sa panoplie. Face au bulgare Stoyan Koprivlenski (classé 3 dans cette catégorie), Mohamed assumera son rang de tête d’affiche de la soirée. Car indéniablement, il fait partie du gratin mondial version pieds-poings. Il est aussi un héritier de l’école marocaine développer en Hollande qui a vu passés des combattants de renom comme les frères Kassrioui, Badr Hari, Aziz Jahjah etc… Les noms ne manquent pas même s’il faut bien admettre que Mohamed a déjà laissé son empreinte, charge à lui d’accrocher la ceinture du circuit autour de la taille.

A seulement 23 ans (il les aura le 2 juillet prochain), Mohamed sait ce qu’il a à faire pour se hisser au premier rang. Après avoir fait les grandes heures du Enfusion, il est un élément fort du Glory avec cette boxe complètement débridée et spectaculaire. Il a le profil type pour séduire le public de partout où il se produit et indéniablement, c’est une chance de le voir à Paris. Avec un record de 67 victoires dont 36 par KO et 7 défaites, c’est un combattant expérimenté qui connaît ses devoirs mais aussi les impératifs imposés par un circuit comme le Glory.

Ce rendez-vous avec les fans français sera une belle occasion pour lui de constater sa côte auprès d’un public parfois difficile mais qui aime les jusqu’au-boutiste du ring.

Author: Admin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.