Glory 66 : Meksen, quand les chiffres s’affolent !

Glory 66 Anissa Meksen est un phénomène qui va marquer plusieurs générations c’est un fait. Aucune boxeuse avant elle n’a réussi ce qu’elle a fait dans trois disciplines pieds-poings (savate boxe française, K1 et boxe thaïlandaise). Et les chiffres autour de son parcours son tout simplement affolant.

Des chiffres vertigineux

A 31 ans (elle les a eût en avril dernier), elle affiche 112 victoires (dont 32 par KO) en 116 combats. Ces premiers doivent ajouter à une pléiade de titres : 11 fois championne de France, 5 fois championne d’Europe, 17 fois championne du Monde et 4 fois championne du Glory.  Tout est matière à record dans les statistiques de la française qui repousse toujours ses limites et apprendre de chaque combat.

Dans le circuit elle affiche 8 combats (7 victoires dont 2 par KO, 1 défaite) et règne sans partage sur sa division. Les juges lui avaient honteusement retiré son titre, elle l’a récupéré avant la limite, c’est aussi ça Anissa Meksen, une capacité à réagir voir à se métamorphoser. Sportivement, elle est comparable à Jeannie Longo qui a régné sur le cyclisme féminin français pendant plusieurs décennies. Est-ce qu’Anissa combattra jusqu’au même âge que la cycliste : la réponse est non.

Programmée pour la longévité

Le ring  est beaucoup plus nocif que le vélo mais les deux femmes ont en commun appétit insatiable de victoires. Et face à Sofia Olofsson, elle tentera de garder sa ceinture et enchaîner avec 113ème succès. Ce qui n’est pas rien ! Tous sexes confondues, elle réalise ce que personne n’a réussi à faire avant elle : gagner et perdurer. Le Glory, l’Enfusion, le Kunlun Fight s’appuient ou se sont appuyés sur elle avec raison. Anissa Meksen est faite pour durer et Sofia va devoir sortir un grand match pour espérer s’imposer.

Une montagne pour Olofsson

Battue par Tiffany Van Soes, elle-même battue à deux reprises par la française, Sofia doit s’attendre à un match difficile dans un contexte hostile puisque la championne en titre évoluera devant son public. L’équation qui lui est offerte ne sera pas simple à résoudre, loin de là. Sa combativité sera un atout  essentiel même si dans ce registre, son opposante a prouvé qu’elle savait faire dans ce registre là également. Vainqueur de Cindy Silvestre à Lyon, Olofsson part à l’assault d’une montagne qui n’a pas été vaincue à la régulière depuis bien longtemps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.