Publicités
Connect with us

Infos

Glory 51 : Doumbe et Vienot à l’affiche

Published

on

Cédric Doumbe et Jimmy Vienot participeront au Glory 51 le 3 mars prochain à Rotterdam (Hollande). Le premier disputera un véritable choc face à un boxeur en pleine ascension, Alim Nabiyev et le second est engagé dans un tournoi où il affrontera en demi finale  Eyevan Danenberg.

Doumbe sans pression

Puisqu’il a déjà annoncé qu’il allait combattre prochainement en MMA, Cédric Doumbe boxe désormais sans pression au Glory. Néanmoins, il sera opposé à Alim Nabiyev, un véritable prétendant au titre que le français a détenu et perdu de façon rocambolesque pour ne pas dire aberrante. C’est une affiche intéressante car le russe relève ici son plus gros défi en K-1 qui plus est face à un boxeur doté d’un sens du combat aiguisé. Alim va devoir composer avec la boxe en mouvement, le sens de l’esquive et de la remise de Cédric qui est le challenger numéro 1 (sans commentaire !). Indéniablement, une victoire pour Nabiyev l’approcherait d’un fight pour le titre. Mais même sans pression, Doumbe aura à coeur d’assumer son rang de numéro 1 tout court du Glory chez les -77kg et s’il peut stopper l’ascension de son opposant du jour, il ne s’en privera pas. Favori de ce combat, le français reste le boxeur le plus attractif de cette division.

Vienot devra s’inspirer de Benmansour

Jimmy Vienot qui n’est pas un homme de tournoi, possède au moins un repère : la victoire de Karim Benmansour face à ce même Eyevan Danenberg. Il devra s’inspirer de la victoire de son compatriote dans ce match qui est en fait une demi finale d’un tournoi où le thaïlandais Thongchai Sitsongpeenong est le grand favori. Ce dernier affrontera l’argentin Alan Scheinson, lui aussi battu par Karim Benmansour. Pour Vienot, un seul objectif : la victoire, il le sait ! Le Glory reste intransigeant avec les boxeurs qui ne s’imposent pas et n’hésite pas à mettre fin aux collaborations établies. C’est une règle impitoyable mais logique. Jimmy connaît bien ce fonctionnement, lui qui évolue au plus haut niveau en boxe thaïlandaise. De toute évidence, il a une carte à jouer même s’il rendra quelques centimètres à son adversaire, plus expérimenté également dans ce style.

Récapitulatif

Tournoi . Demi finale. Glory rules . 3×3 mn . -77kg
Eyevan Danenberg (Hollande) vs Jimmy Vienot (France)

Tournoi . Demi finale. Glory rules . 3×3 mn . -77kg
Thongchai Sitsongpeenong (Thaïlande) vs Alan Scheinson (Argentine)

Superfight . Glory rules . 3×3 mn . -77kg
Cédric Doumbe (France) vs Alim Nabiyev (Russie)

Publicités
Continue Reading

Infos

Une couronne mondiale de plus pour Cindy Perros

Published

on

By

Le week-end passé à Sainte Luce sur Loire, la française Cindy Perros a ajouté une ligne supplémentaire à son palmarès déjà bien étoffé. Engagé au K-FIGHT 4 du Jaguars Kickboxing, elle a affronté l’italienne Alissia Greco pour le titre de championne du Monde ISKA de kick boxing chez les -63,500kg.

Et la soirée s’est bien déroulée pour la française qui s’est imposée par TKO 3, expédiant le match devant un public qui lui était acquis. Avec ce succès, Cindy ajoute une ligne à un palmarès bien fourni et prouve l’attractivité du kick boxing.

Dans le même événement, le français Karim Otmane affrontait le hollandais Illias Bannis pour le titre européen ISKA de full contact chez les -61kg. La soirée a été compliqué pour Karim qui s’est incliné aux points.

Rappel

Championnat du Monde ISKA . Kickboxing. 5x3mn . -63,500kg
Cindy Perros (Fra) vs Alissa Greco (
Vainqueur : Cindy Perros par TKO3

Championnat d’Europe ISKA . Full contact . -61kg
Illias Bannis (Hol) vs Karim Otmane (
Vainqueur : Illias Bannis aux points

Publicités
Continue Reading

Infos

Hakim Ketaieb en lice pour les Gants d’Or Tunisien

Published

on

By

Après Mohamed Galaoui c’est Hakim Ketaieb (AJSR Saint Raphaël) qui est en lice pour les gants d’or tunisiens qui se dérouleront ce soir en Tunisie. La raphaelois va retrouver la terre de ses ancêtres pour, souhaitons-Le, obtenir une ou plusieurs récompenses au regard de ce qu’il a réalisé sur le ring en peu d’années de pratique.

Champion de France, champion d’Europe, Hakim a pris ces titres après avoir livré des matchs de titans. C’est même une particularité pour lui que d’offrir des matchs systématiquement débridés . Cette cérémonie lui tient particulièrement à cœur car elle est synonyme de reconnaissance en Tunisie où le promoteur de renom Azzedine Ben Yacoub, s’est toujours démarqué par la promotion des champions d’exception. S’il ne fallait en citer qu’un, ce serait Imed Mathlouti qui a régner longtemps sur le full contact dans sa catégorie de poids.

Ce soir la cérémonie sera lancée et du côté de l’AJSR, le regard sera porté vers la Tunisie où le meilleur est souhaité pour Hakim.

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best