Connect with us

Infos

Glory 42 : Pourquoi Cédric Doumbe restera champion ?

Published

on

Le 10 juin prochain Cédric Doumbe va retrouver  Nieky Holzken quelques mois après l’avoir battu et surtout détrôné de son titre de champion du Glory chez les -77kg. Le français avait tout simplement secoué la planète pieds-poings en devenant justement le premier « frenchi  » à s’imposer dans un circuit majeur.

Ce soir là, Cédric avait tout simplement imposer à son adversaire une équation qu’il n’a jamais pu résoudre. En analysant un peu les choses, ce match, Holzken l’a perdu avant de le faire. Provocateur à souhait Doumbe l’avait clairement poussé dans ses retranchements aux points de voir le hollandais en oublier sa boxe une fois sur le ring. Plus soft dans la communication, Cédric Doumbe sera chez lui à Paris en France, cette France justement qui sera derrière lui. Nous avions reprocher au Glory de ne pas offrir de main event aux combattants hexagonaux lorsqu’ils évoluent chez eux, il faut donc saluer l’intelligence du matchmaking qui place ce combat dans la lignée des grandes confrontations jadis.

Mais alors  pourquoi Cédric Doumbe restera champion ? Même si en boxe, rien fait d’avance, il y a tout de même des signes qui ne trompent pas. D’abord Cédric est resté actif même s’il ne boxe plus au même rythme qu’auparavant. Son statut de champion lui impose un nouveau timing dans la gestion de ses combats ce qui explique peut être ses difficultés lors sa première défense de titre où sa prestation n’avait pas été du goût de son coach Samir Mahjoubi. Evidemment comme tout un chacun, « Doumced » est un homme avant tout mais il faut lui tirer un vrai coup de chapeau d’en être là en si peu de temps tout en étant son propre manager. Son ascension a été fulgurante, il doit trouver désormais l’équilibre nécessaire  pour jongler entre le sportif et l’extra sportif.

Doumbe a des caractéristiques pugilistiques qui lui sont propres. Lors du premier match, il avait montré une intelligence de ring et un culot qui trahi une confiance en soit nécessaire à ce niveau. Il y a aussi son coup d’oeil et son sens de la remise des deux mains. Son jeu de jambes est sans aucun doute le paramètre que va devoir enrayer Nieky pour s’imposer après huit mois sans combattre. Ce qui ne lui facilitera pas la tâche car chacun sait que l’activité est essentiel pour rester performant. Et puis Holzken est un puriste de l’école hollandaise, une boxe qui convient parfaitement au français qui l’a déjà prouvé à de nombreuses reprises.

Tous les signaux sont en faveur de Cédric Doumbe : du public au contexte, tout lui est favorable même s’il sait que la victoire est impérative ! L’arrivée de Yohan Lidon au Glory pimente les choses à souhait d’autant plus que ce dernier n’a jamais caché son désir d’accorder à Cédric une revanche. Pour cela, il va lui falloir battre Yoann Kongolo ce qui ne sera pas simple quand on connaît un peu le fighting spirit du suisse. Là encore, c’est un match qu’il ne faudra pas manquer ! C’est le match de « cogneurs » par excellence, la confrontation qui vous fait lever un public et qui marque pour longtemps les deux acteurs mais également les mordus du genre. Personne ne peut rester indifférent à cette confrontation, personne.

Les français sont mis clairement à l’honneur dans cet opus parisien du Glory mais Dylan Salvador, Nicolas Wamba, Zinedine Hameur Lain, Freddy Kemayo et Jimmy Vienot vont devoir aller chercher leur victoire, c’est le propre de ce Glory que l’on peut classé comme le meilleur que l’on ait vu en France depuis que le circuit de Pierre Andurand est proposé dans l’hexagone.

Récapitulatif

Championnat du monde Glory . K-1 rules . 5×3 mn . -77kg
Cédric Doumbe (France) vs Nieky Holzken (Hollande)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -77kg
Murtel Groenhart  (Hollande) vs Harut Grigorian (Arménie)

Lightweight Contender Tournament Demi-finale . K-1 rules . 3×3 mn . -70kg
Anatoly Moiseev (Russie) vs Christian Baya (Angola)

Lightweight Contender Tournament Demi-finale . K-1 rules . 3×3 mn . -70kg
Niclas Larsen (Danmark) vs Stoyan Koprivlenski (Bulgarie)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -77kg
Yohan Lidon (France) vs Yoann Kongolo (Suisse)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -77kg
Jimmy Vienot (France) vs Francois Ambang (USA)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -70kg
Marat Grigorian (Arménie) vs Antonio Gomez (Espagne)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -70kg
Dylan Salvador (France) vs Serhiy Adamchuck (Ukraine)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -95kg
Zinedine Hameur Lain (France) vs Freddy Kemayo (France)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . +95kg
Nicolas Wamba (France) vs Jhonata Diniz (Brésil)

Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

Panda Master Tour : une grande première en France

Published

on

By

C’est une compétition amateur qui va faire du bruit en novembre prochain. La ligue Rhône-Alpes Auvergne propose la première édition du Panda Master Tour à la Halle Polyvalent Chabat Delmas de Valence. L’idée est simple : donner la possibilité aux compétiteurs d’évoluer dans plusieurs disciplines (voir en bas) durant 3 jours (1,2,3 novembre 2019).

Le premier impact du Panda Master Tour réside dans la gratuité ; ce genre de compétition impose souvent des droits d’inscription ce qui n’est pas vrai ici puisque rien n’est demandé aux participants si ce n’est de s’inscrire et donner les informations demandées. La ligue LRAAKMDA veut permettre au plus grand nombre de participer à une compétition au rayonnement national déjà annoncé.

La situation géographique n’est pas non plus anodine puisque Valence est à 2 heures de TGV de Paris, 2 heures de Marseille en voiture, 1 heure de Lyon en voiture également. Il est donc aisé de joindre le lieu de la compétition dans une ville parfaitement desservie en terme d’hôtellerie. En ce long week-end, il est néanmoins recommandé de réserver à l’avance car l’organisation attend une influence importante en terme de participants.

Le dernier point essentiel est le pluralisme des disciplines proposées : du muay thai éducatif au point fighting en passant par le K-1, le kick décliné en light contact sans oublier le light contact, le panel est large pour celles et ceux qui veulent découvrir des horizons différents. Cette compétition est pour les enfants mais aussi les adultes qui veulent franchir le cap de la pratique loisirs à celui de la compétition. Plus d’infos à venir sur Fight Infos.

Rappel

  • Muay thai éducatif
  • K-1 light
  • Kick light
  • Light contact
  • Point fighting

Halle Polyvalent Chabat Delmas . Valence

Continue Reading

CDG18

Choc Des Gladiateurs 18 : Gottardi favori devant Arias

Published

on

By

CDG18 C’est un combat qui devait se faire depuis quelques mois (le combat était programmé à l’Ultimate Fight Night mais Arias s’est blessé et a dû déclarer forfait) et c’est au Lavandou, au Choc Des Gladiateurs que Thibault Arias et Grégoire Gottardi vont s’affronter dans les règles du K-1. Cette affiche méritait bien un sondage et le public a tranché nettement en faveur de Gottardi donné vainqueur avec 65% des voix.

C’est un score sans appel qui ne reflète pourtant pas la réalité ; les débats seront bien plus serrés que ce que le sondage veut laisser paraître pour plusieurs raisons.

Les deux hommes sont clairement opposés physiquement et la différence de taille ne devra pas poser de problème pour Arias qui a déjà boxé des plus grands. Thibault justement reste sur un beau succès à l’inverse de Grégoire qui a subi un KO lors de son dernier match. C’est une situation nouvelle qu’il va devoir apprendre à gérer en abordant ce combat.

Néanmoins Gottardi reste le favori de la rencontre car il est celui des deux qui a le plus de combats en K-1, une discipline qu’il maîtrise peu à peu. A l’inverse, Thibault compte peu de sorties dans ces règles et poursuit son apprentissage. Attention néanmoins car le marseillais est très à l’aise dans le rôle d’outsider !

Continue Reading

Evénements

juillet 2019
Aucun événement trouvé !

Best