glory-39Le 25 mars prochain, la France pourrait écrire une belle ligne de son histoire pugilistique, si le ring le permet. Cédric Doumbe et Dylan Salvador sont en passe de réaliser un doublé historique s’ils s’imposent dans leur échéance respective.

Au-delà d’être le premier français à être champion du Glory, Cédric Doumbe pour être également le premier a réalisé un doublé en cas de succès sur une vieille connaissance, à savoir Yoann Kongolo. Les deux hommes se sont affrontés à deux reprises avec deux victoires sur le fil en faveur de Kongolo. Le contexte est cette fois différent et Doumbe est en position de favori après sa victoire sur Nieky Holzken, lui-même vainqueur de Kongolo. Ce troisième opus avec titre en jeu promet, c’est un fait. Il y aura beaucoup de tempérament dans cet affrontement, beaucoup d’envie.

Et le combat qui opposera Dylan Salvador le sera tout autant. Vainqueur de Sittichai en 2015 dans le cadre du Kunlun Fight, le français pourrait lui aussi signé un doublé à Bruxelles. Il connaît bien le thaïlandais et sait sur quoi il doit s’appuyer pour tenter de devenir le deuxième français champion du Glory (nous l’avons dit, il s’agit d’un doublé !).

Le succès de Cédric Doumbe ouvre des portes. Comme celle du main event auquel on souvent aspiré les boxeurs français sans y avoir de réelles chances d’accès. En leader, Cédric force les choses malgré lui et c’est tant mieux. Salvador devra s’inspirer de cela pour s’imposer sur le ring mais également en dehors. Boxeur free lance en terme de management, le champion des -77kg ouvre une nouvelle ère en matière de gestion de carrière qui a supprimé les intermédiaires pour être en contact direct avec les organisations qui font appel à lui. Et cela semble bien fonctionner ! Il semble tout de même qu’il a fait bien plus que gagner le 10 décembre dernier. Il marque son époque et ça, c’est l’apanage des grands.

Auteur d’un très bon tournoi à Los Angeles, Karim Benmansour sera lui aussi de la partie et c’est tant mieux. Classé 3 chez les -77kg, Karim enchaîne les matchs durs et répond présent. Pour cette date au plat pays, il affrontera Harut Grigorian classé 4 au sein du circuit. C’est de nouveau un boxeur dur au mal et agressif que croise le nîmois qui connaît bien les difficultés qu’impose ce genre de combat. Karim est boxeur avec beaucoup de mental qui sait que le succès est impératif. En a-t-il les moyens ? Bien sur ! il l’a déjà prouvé et le prouvera encore. Charge à lui de mettre sa pierre à l’édifice au succès des français pour cet événement.

Récapitulatif

Glory Welterweight Championship . K-1 rules . 5×3 mn
Cédric Doumbe (France) vs Yoann Kongolo (Suisse)

Glory Lightweight Championship . K-1 rules . 5×3 mn
Dylan Salvador (France) vs Sittichai Sitsongpeenong (Thaïlande)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -77kg
Karim Benmansour (France) vs Harut Grigorian (Arménie)

Publicités