Glory 28 : Djimé Coulibaly comme une évidence

Nous avons commencé la journée avec le Glory, nous la finissons avec le Glory. Après Freddy Kemayo, Eddy Nait Slimani, Steve Magniez et Cédric Doumbe, c’est Djimé Coulibaly qui rejoint le rang français pour le Glory 28 qui se déroulera le 12 mars prochain à l’AccorHotels Arena.

La présence de Djimé est une évidence. A la dernière minute, un changement sur la carte était intervenu lors de l’édition 22 qui s’est déroulée à Lille en juin 2015, il avait affronté le redoutable canadien Josh Jauncey et fidèle à lui-même, Djimé ne s’était pas dérobé. Malgré la défaite, le français avait encore une fois fait honneur à son rang et quand nous nous penchons sur les noms des adversaires qu’il a affronté ces derniers mois, nous ne pouvons que parler de respect lorsque l’on parle de Djimé Coulibaly.

Bien évidemment, il faut donc s’attendre à un grand fight de la part du sociétaire du Lumpini de Sam Berrandou qui est particulièrement motivé à l’idée de boxer dans le prestigieux AccorHotels Arena : « Enfin officiel ! Grosse préparation pour le Glory 28 le 12 mars à Paris à l’AccorHotels Arena anciennement appelé Bercy….. »

Il est vrai que le lieu est une motivation supplémentaire. De mémoire (n’hésitez pas à nous faire savoir si nous nous trompons), le seul boxeur français à avoir boxer dans cette arène fantastique n’est autre que Freddy Kemayo. C’était le 27 mai 2005 dans le cadre du K-1 World Grand Prix 2005 in Paris. Souvenirs, souvenirs d’une époque où finalement le K-1 était un circuit et non une discipline même si pour cet K-1 World Grand Prix là, l’organisation japonaise avait cédé aux règles françaises puisque les combats se sont faits dans les règles du kick boxing.

Boxeurs français au programme

  • Cédric Doumbe (France) vs Murtel Groenhart
  • Eddy Nait Slimani (France) vs Maykol Yurk
  • Djimé Coulibaly (France) vs Tba
  • Freddy Kemayo (France) vs Tba
  • Steve Magniez (France) vs Tba