Glory 28 : Bercy va découvrir Eddy* !

glory*Eddy Nait Slimani

Autant le préciser tout de suite, le Palais Omnisports de Paris Bercy n’existe plus sous ce nom. Connu désormais sous le nom de AccorHotels Arena, cette enceinte mythique va enfin retrouver une soirée pieds-poings.

Après de longues années de disette, la salle parisienne a accueilli des combats d’anthologie : Jemel – Mohamed, Roufus – Kaman etc…. autant de fights et de noms prestigieux qui ont marqué l’histoire de cette « plaza » mondiale du kickboxing (ndlr : pieds-poings).

Le 12 mars, le Glory revient en France avec en main-event, le clash des lourds entre le champion Rico Verhoeven et Mladen Brestovac que l’on avait pu voir à la Nuit Des Champions 2016 face à Fabrice Aurieng. L’organisation a convié plusieurs français dans les cartes préliminaires et principales. Cédric Doumbe, Freddy Kemayo, Steve Magniez sont de ceux-là. Parmi les « frenchis » conviés à en découdre, Eddy Nait Slimani retient toutes les attentions. Le sociétaire du Pro Team GBL de David Blanc est un boxeur qui intéresse particulièrement le Glory, qui fait le pari de l’avenir avec lui. Eddy a fait l’objet de beaucoup d’attention de la part de Monsieur Cor Hemmers, matchmaker du circuit. De toute évidence, on mise beaucoup sur le jeune français, et sa boxe spectaculaire, ce qui explique qu’il affronte d’emblée le numéro 3 au ranking, à savoir le brésilien Maykol Yurk.

C’est d’emblée un vrai test pour Eddy qui se sent bien à l’idée d’intégrer le circuit numéro 1. Bourreau de travail, il sait plus que jamais ce qui l’attend. Les derniers matchs qu’il a réalisé attestent de son évolution et de sa progression. Comme le veut l’expression, il a pris de la dimension et gravit les échelons, acceptant la critique pour revenir plus fort.

Cédric Doumbe aura lui aussi un défi de taille à relever puisqu’il va affronter le challenger numéro 1 à savoir Murtel Groenhart. Défait sur le fil lors de sa première sortie au Glory 22, le français aura à coeur de laver l’affront de ce revers sévère et de prouver qu’il peut rivaliser avec les plus grands.

Plus d’infos, prochainement dans Les Infos Du Fight.

AccorHotels Arena