Frédéric Bérichon, ambassadeur de choc du Club EBAM

Il y avait un retour tant attendu ce week-end. Et il ne nous a pas échappé ! Celui de Frédéric Bérichon qui est revenu par la grande porte face au pourtant très solide Adam Ghaleb. Le sociétaire du Club EBAM de Brigitte Pastor, s’est entraîné sans relâche sous la houlette de Francis Gimenez, véritable expert qui a su tirer l’essentiel de son boxeur avec le résultat que l’on sait.

Evidemment, en parlant de Bérichon, nous ne pouvons oublier son mentor, Xavier Vacaris, clairement ému de voir son jeune protégé de nouveau entre les cordes. Gimenez avait garantie une bonne prestation, les espérances ont été bien au-delà avec cette arrêt prématuré sur un coup de genoux magistral qui pourtant plus surpris Ghaleb que réellement ébranlé. Le mal était fait sous la forme d’une cloison nasale pliée bien au-delà du raisonnable. Fin des débats !

Bérichon et son regard à la Tyson est un peu perdu, pas tout de suite conscient du succès aussi soudain. Il est comme ça ! Il marche aux repères et si d’instinct il se tourne vers Vacaris (il fallait l’oeil aiguisé de Pierre Roussey pour immortalisé cet instant), il comprend vite la qualité du travail fourni par son coach qui est encore une fois dans le vrai.

Bérichon c’est l’héritage d’une team (Vacaris devenu Club EBAM) où les valeurs de fraternité sont fortes, très fortes. Ces valeurs se gagnent avec le temps pas en un claquement de doigt, c’est ce qui fait la beauté de nos sports parfois, souvent. Frédéric est la continuité d’un club qui affiche de nombreux champions comme Giovanni Gross, Geoffrey Mocci, Jonathan Challut, Karim Jabri, Rachid Magmadi et Frédéric Bérichon désormais.

Tous ont en commun Francis Gimenez qui fait lui aussi ses armes mais qui affiche déjà un métier impressionnant et des qualités certaines. On ne gère pas une telle armada par hasard !

C’est donc sereinement que Frédéric « Karlo » Bérichon peut envisager l’avenir ; cette structure qu’il connaît l’accompagne depuis ses débuts. Et cela fonctionne bien ! De quoi voir arriver les échéances futures avec le recul nécessaire mais également la volonté d’aborder les combats en toute quiétude. Quoi de mieux ?

Author: Admin