Connect with us

Infos

Fighting Live Edition : tout est dans le programme !

Published

on

En collaboration avec Jean Paul  Il y a des événements comme cela qui n’ont pas besoin de superlatifs pour faire parler d’eux. Le Fighting Edition Live est sans aucun doute l’événement muay thai qui fait parler comme jamais. Et pour cause avec 6 chocs franco-thaïlandais et de nombreuses confrontations internationales, il faut bien admettre que Youssef Hallouane et Franck Règnier bouleversent les codes traditionnels puisque les grands événement muay ont souvent lieu à Paris même si ici, des combats de K-1 sont à l’affiche.

Fighting Live Edition : tout est dans le programme !

Il faut bien admettre que beaucoup de communication a été faite via les réseaux sociaux mais également les chaînes de télévision et de radio locales avec en VRP de luxe, Jean Paul Demarcq le speaker officiel de l’événement qui a joué les ambassadeurs pour présenter ce show mais également au travers de cela, le pieds-poings. En homme d’expérience, il a su trouver les mots justes pour donner envie.

Finalement, son travail a été facilité par le casting effectué pour cette première édition du Fighting Edition Live. Le 24 février, le nord de la France va accueillir une soirée qui fera date car du plus jeune au plus chevronné des boxeurs, le talent est là. Samedi soir, la Davo Arena va découvrir des sports qu’elle ne connaissait pas mais qui marqueront son histoire, c’est une certitude.

Programme

Mohamed BENYACOUB

BELGIQUE

K1 rules

3x2mn

Wilfried COUTURIER

FRANCE

– 85 kg
Salavatore SCALETTA

BELGIQUE

K1 Rules

3×2mn

Salim SEID

FRANCE

– 60 kg
Jordy LARET

HOLLANDE

K1 Rules

3×3mn

Rafik KASSI

HOLLANDE

– 69 kg
Majid AMAROUCHE

( Team Fontes Lomme)

Muay Thaï

3×3mn

Ahmed IDOUCHE

( Lumpinis Beuvrages )

– 73 kg
Magomed MUNAYEV

BELGIQUE

K1 Rules

3×3mn

Mehdi AIT ELHADJ

FRANCE

– 75 kg
Amandine LAMBOUR

(Team Xera  Marly)

K1 rules

3×2mn

Laurine GEEREBAERT

( Team José Domingos )

– 56 kg
Marouane BOUNABI

FRANCE

K1 Rules

3×3mn

Sofiane LAÏDOUNI

FRANCE

– 92 kg
Kristian MALOCAJ

ALLEMAGNE

K1 Rules

3×3mn

Sidy BARRY

FRANCE

– 69 kg
Mika TAHITU

HOLLANDE

K1 Rules

3×3mn

Mathieu MASQUELET

FRANCE

– 69 kg
Mac  RAKKONG  

THAÏLANDE

Muay Thaï

3×3mn

Aurélien HOUDART

FRANCE

– 67 kg
Rungrat PUMPANMUANG

THAÏLANDE

Muay Thaï

3×3mn

Nauzet TRUJILLO HERNANDEZ

ESPAGNE

– 69 kg
Chai SO. JO. TOY PAED RIW

THAÏLANDE

Muay Thaï

3×3mn

Malik ARROUM

FRANCE

– 63 kg
Arthur MEYER

THAÏLANDE

Muay Thaï

3×3mn

Brandon VIERA

FRANCE

– 62 kg
Matee SO. JO. TOY PAED RIW

THAÏLANDE

Muay Thaï

3×3mn

Hakim HAMECH

FRANCE

– 56 kg
Yodwiya SOSIRILAK

THAÏLANDE

Muay Thaï

3×3mn

Gaylor MONTIER

FRANCE

– 58 kg

 

Publicités
Continue Reading

Infos

Cédrick Peynaud victorieux en boxe !

Published

on

By

Si les promoteurs pieds-poings le boudent un peu (on se demande bien pourquoi), en boxe on s’arrache Cédrick Peynaud. Kader Marouf a fait appel à lui hier soir pour Les révélations du noble art 3 et il a eût raison puisque le parisien s’est imposé aux points face à Mohamed Kani.

Cédrick renouait ainsi avec le succès dans les règles du noble art après une défaite (et un match fou) face à Conor Benn. Ce succès en 8 rounds prouve que Peynaud est un boxeur qui s’adapte à la discipline mais aussi la distance puisqu’il est passé d’un 3x3mn à 8×3, faculté d’adaptation assez rare, il faut le souligner.

Dans la même soirée, Tom Wallace s’est incliné aux points face à Eduku Egance malgré un décompte dans la première reprise. Wallace disputait son deuxième combat dans les règles de la boxe à ce niveau donc, fidèle à lui-même, il apprend et revient plus fort, c’est une règle chez lui même si une victoire est impérative pour la suite.

Rappel

Superfight . Boxe . 4x3mn
Eduku Egance (Fra) vs Tom Wallace (Fra)
Vainqueur : Eduku Egance aux points

Superfight . Boxe . 8x3mn
Mohamed Kani (Fra) vs Cedrick Peynaud (Fra)
Vainqueur : Cédrick Peynaud par TKO1

Publicités
Continue Reading

Infos

Dimitrenko, l’homme du retour pour Yoka

Published

on

By

Le 13 juillet prochain, Tony Yoka affrontera l’allemand Alexander Dimitenko pour son retour à la compétition. La nouvelle fait déjà le tour des réseaux sociaux et c’est tant mieux, on revient à l’essentiel en ce qui concerne Tony, à savoir son actualité sportive.

Dimitrenko n’est pas un faire valoir : 41 victoires dont 26 par KO mais aussi un titre de champion d’Europe, une ceinture IBF international, une ceinture WBO intercontinentale. S’il reste sur 2 défaites, elles sont face à des boxeurs comme Bryant Jennings et surtout Andy Ruiz l’actuel multiple champion de la division reine. Clairement se teste dans ce combat et envoie un message : voir plus haut et peut-être plus rapidement désormais même si à 27 ans, il a l’avenir devant lui. En faisant le choix de Dimitrenko, Tony veut prouver qu’il peut prendre de l’envergure, européenne au moins même si pour cela, il lui faudra passé ce fight, victoire à la clef. L’heure est la concentration, la préparation en toute quiétude. Malgré un trash talking virulent à son encontre, Tony Yoka reste fidèle au public français. Il construit sa carrière et devra être jugé sur ses résultats et rien de plus. Un rappel tout de même : c’est à la fin du bal que l’on paie les musiciens !

L’Azur Arena d’Antibes va accueillir Cédric Vitu qui disputera son deuxième combat après son revers face à Brian Carlos Castano et Souleymane Cissokho espoir du noble art français qui vient d’étrenner sa carrière américaine avec une victoire aux points face au mexicain Vladimir Hernandez. Vitu est plus que jamais une figure forte de la boxe en France et là encore, il aura besoin du soutien de tous pour se hisser dans les ratings. Souleymane incarne l’avenir pour sa part ; il fait l’unanimité auprès des spécialistes qui voient en lui un grand champion en devenir. Affaire à suivre !

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best