Fight Night Saint Tropez : the show must go on !

Olivier Muller cultive l’art de surprendre. Et ce n’est pas l’annonce suivante qui va aller à l’encontre de cela : le 4 août prochain, il présentera la Fight Night numéro 7. Et pour secouer un peu plus encore la planète kickboxing, elle se déroulera au Polo Club de Gassin.

C’est un coup de semonce cette « délocalisation » qui est murement réfléchie (la pesée officielle se fera sur le port de Saint Tropez). Olivier Muller a d’emblée clos toute polémique en rappelant qu’il a d’excellents rapports avec la ville de Saint Tropez même s’il ne pouvait pas prendre le risque d’une nouvelle annulation(c’est un problème de calendrier qui avait contraint ce dernier a annulé l’édition 2018). Le site proposé par le Polo Club offre des perspective inouï. Avec 130 hectares de surface utilisable, le promoteur suisse va pouvoir assouvir ses rêves les plus fous comme rejoindre sa table VIP en…. voiture (il y en aura 200 pour cette édition, une centaine était possible à la Citadelle de Saint Tropez) ou encore amener la cage pour les combats de MMA par hélicoptère.


La Fight Night au fil des années a conquis un public très large. L’exemple le plus concret est la volonté du Polo Club de travailler de concert avec Olivier Muller pour voir renaître la Fight Night.


A nos confrères de VAR Matin, il a parlé de démesure positive et ce sera le cas, parole d’Olivier Muller qui n’a pas fini de surprendre. Outre un casting léché avec Yohan Lidon, Yoann Kongolo, le nom de Badr Hari est évoqué (des discussions sont en cours avec Cor Hemmers). Vous en vouliez encore ? L’organisateur espère faire venir en special guest de la soirée, Conor McGreggor, une véritable légende vivante du MMA, star de l’UFC. Rappelons que Sylvester Stallone et Mickey Rourke sont passés par ce show.

L’absence de la Fight Night avait laissé un grand vide auprès des fans et l’annonce de retour devrait clairement animé les discussions de bord de ring ou dans les salles. La France avait clairement besoin de retrouver un VIP show de ce calibre, show, qui a rappelons le, avait fenêtre sur le monde. Et cette édition part à la conquête du public mordus de kick boxing, de MMA qui aura une belle place sur le programme mais aussi de la boxe, une discipline réclamée depuis plusieurs années par le public.

The show must go on a précisé Olivier Muller qui se dévoue comme jamais pour son public. La Fight Night est un véritable opéra en plusieurs actes où le décor a autant d’importance que ce qui se passe sur le ring. Tout sera millimétré et précis, l’inverse n’est pas envisageable. Evidemment, il faut désormais patienter jusqu’à ce 4 août encré dans les mémoires. Ces différentes annonces mettent l’eau à la bouche et connaissant Olivier Muller, nous ne sommes pas au bout de nos surprise !

Author: Admin