C’est une rumeur qui est devenu plus qu’insistante au fil des semaines. Le Glory devrait faire étape à Lyon fin octobre prochain (la date du 28 est avancée) pour ce qui constituerai sa 5ème date en France après Lille, Paris, Nice et Paris.

Géographiquement, c’est un bon choix car la région lyonnaise ne manque pas de champions : Fabio Pinca, Yohan Lidon, Abdellah Ezbiri, Dylan Salvador etc… les noms ne manquent pas pour rendre une carte attrayante sans oublier évidemment un programme résolument international. Zinedine Hameur Lain qui vit dans l’est de la France n’est pas très éloigné et saurait fédérer le public.

Pour le circuit de Pierre Andurand, ce 5ème opus devra être celui de la communion avec le public français qui peine à remplir les salles lorsque le Glory est proposée en France. Jérôme Le Banner avait insisté sur le fait qu’il n’était pas normal de ne pas voir une salle comble pour un événement majeur mondial.

Cela passe par un matchmaking soigné et des confrontations qui font réagir le public hexagonal. La France cultive cette particularité d’apprécier les grandes affiches franco-françaises alors pourquoi pas ne pas s’orienter là-dessus et offrir aux fans un Doumbe – Lidon pour un combat revanche qui déchaînerait les passions. Cor Hemmers, matchmaker du Glory, homme d’expérience et référence du pieds-poings mondial, saura s’appuyer sur ses connaissances pour donner aux fans ce qu’ils veulent.

Ce retour du Glory en France confirme l’intérêt pour les dirigeants pour le made in France. L’école française est réputée pour sa technicité mais également sa capacité à offrir des combats spectaculaires. Monsieur Hemmers peut s’appuyer sur son expérience personnelle en tant que coach de l’illustre Ramon Dekkers ; les ambiances étaient particulièrement chaude et respectueuse.

Il faudra patienter et si les idées ne manquent pas en terme de confrontations riches en sensations fortes, il faudra équilibré comme il se doit le programme pour garnir les travées de l’enceinte qui accueillera le show.

Publicités