Le 6 octobre prochain, Johan Tkac revient aux affaires par un premier combat au Enfusion. En effet, à Madrid (Espagne) il affrontera le congolais Nenes Nayanesh que l’on a déjà vu notamment au Superkombat.


Un bon départ pour Johan Tkac

Johan a connu une belle ascension dans sa catégorie de poids (70-73kg) avant de connaître une période un peu plus difficile comme en connaissent parfois les athlètes. Il compte des victoires probantes dans cette première partie parcours et notamment un succès face à Mohamed Hendouf. Les challenges lui conviennent assez bien et ce retour au Enfusion est un bon défi qui lui permettra rapidement de se situer. En matière de ring, rien n’est simple mais il a eût le temps de faire le point pour pouvoir repartir du bon pied. Néanmoins, il va devoir négocier finement ce premier rendez-vous entre les cordes, un rendez-vous qui ne sera pas simple à négocier face à un adversaire aussi volontaire que lui.

Nenes Nayanesh, un client

Nenes Nayanesh est un boxeur rugueux et volontaire qui a déjà affronté des hommes comme Bukaw Banchamek au Kunlun Fight. Le haut niveau il connaît et il appréhendera comme il se doit ce combat face à Johan Tkac connu pour ses frappes dévastatrices et son abnégation. C’est une affiche intéressante dans le sens où dans un premier temps le retour d’un combattant français attractif et spectaculaire. Evidemment, sa performance sera synonyme ou non de prospérité en matière de matchs pour la suite.  De quoi motiver un peu plus le nordiste qui ne revient pas sur le ring par le simple fait du hasard. Soutenu comme toujours par son coach et ami Jean Georges Vejux, Johan peaufine sa préparation à quelques jours de l’échéance et partira en Espagne avec à l’esprit, de nombreuses motivations dont celle essentielle de gagner.