manuLe 7 avril prochain, Saint Etienne va découvrir Emmanuel Payet à l’occasion de la cinquième édition du Fight Night One proposé par Nabil Mazari et Larbi Moumen. Et le public va forcément apprécier la venue du réunionnais dans le show car l’homme est connu pour ses combats complètement débridés et engagés.

Opposé à l’italien Mattia Faraoni, Payet sait ce qu’il a à faire. C’est un boxeur d’expérience qui a séduit le public partout où il s’est produit. Le protégé de Dany Coquet cultive la simplicité en dehors ; il n’est pas homme à se la raconter malgré un statut de guerrier qui lui colle à la peau. Cette renommée il l’a acquise au prix de véritables batailles livrées aux 4 coins du Monde. Personne n’a oublié ce combat épique en Thaïlande on il renverse la situation après avoir été compté.

Manu c’est ça ! Le suspens dure jusqu’au bout ; tant que la cloche n’a pas mis fin au débat, tout est possible. Il est également capable de se transcender comme jamais pour aller chercher un succès. C’est un boxeur qui a marqué, qui marque et qui marquera encore les esprits. Il est né boxeur, il ne l’est pas devenu ! C’est ce qui explique son aisance quand il est sur le ring.

Il connaît également les risques que peut engendrer son sport. Mattia Faraoni est classé 5 dans le top ten WAKO Pro chez les -94kg. C’est un boxeur qui a signé de belles performances chez les amateurs avec plusieurs titres. C’est un boxeur qui cherche à se faire une place sur le devant de la scène. Le français a le recul nécessaire pour ne pas le prendre à la légère. Il connaît ce contexte de la jeunesse qui veut prouver, il est passé par là.

Il faut donc s’attendre à du spectacle avec un boxeur qui veut assumer son statut et un autre qui cherche à en avoir un.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -95kg
Emmanuel Payet (France) vs Mattia Faraoni (Italie)

Publicités