Emilie Machut lance sa saison en AngleterreChampionne du Monde ISKA chez les -48kg, Emilie Machut n’hésite pas à s’expatrier pour pouvoir boxer. Catégorie oblige, il n’est pas simple pour la protégée de Maxence Lamouret de combattre dans une division où il y a peu de boxeuses. Emilie doit, à l’instar de compétitrice comme Fanny Foures et bien d’autres, souvent monter de catégorie pour pouvoir rester en activité.

Bien lancer sa saison

Dans l’analyse qu’elle nous a livré sur cette première échéance de la saison à venir, Emilie affiche la prétention de bien lancer sa saison : « Mon ressenti sur ce combat est assez simple : je suis excitée, à la fois contente et déterminée comme à chaque combat. Je suis également  fière de pouvoir aller représenter le club à l’étranger tout en espérant que cela passera au mieux ! Je ne connais rien de l’adversaire comme à chaque combat. Mais un combat de début de saison est très important et nous montre ce que l’on devra travailler toute cette saison. Je souhaite montrer la boxe que je déroule, la technique que j’ai acquis… et bien entendu j’attend le meilleur résultat ! »

Des noms à venir

L’analyse d’Emilie est parfaitement claire et elle mille fois raison de vouloir bien lancer l’épisode à venir. Et la réponse à venir est toute simple : les choses bougent chez les féminines avec le retour du classement dans nos colonnes mais aussi une belle émergence de talents dans différentes catégories. Et même à 48kg des chocs avec des boxeuses comme Emilie, Fanny Foures qui vient de s’imposer au Maroc, Fanny Ramos, Emilie Sarkozy, Chafia Djouahra ou encore Ludivine Sasnier Sifi, doivent être mis en place. Le 29 septembre sera donc déjà une date importante pour Machut qui saura assumer son statut de championne, il ne faut pas en douter un instant !