Emilie Machut (Team Lamouret), se rendra au Japon le 20 août prochain pour participer à la 79ème édition du Krush. Elle sera opposée à la japonaise Kana pour un des temps forts de la soirée. Evidemment, Emilie voit ici la récompense d’une carrière gérer intelligemment et logiquement.

Nous avons joint Emilie qui est revenu pour nous sur cette belle opportunité signée Ka’s Management : « Suite au championnat d’Europe qui par la suite m’a emmené sur un championnat du Monde, il me restait, pour compléter la suite logique, à intégrer une grosse organisation, et j’ai eu cette chance en intégrant le Krush. (Je remercie encore KA’s Management pour l’opportunité).
Nous commençons la préparation (physique, sparing, renforcement musculaire…), sans douleur toujours bien protégée afin de ne pas me blesser d’avantage.
Avec la détermination et la volonté que nous mettons, élève et entraîneur, je suis sure que je serais prête le jour du combat à combattre la star locale. Donc boxer au Krush est pour toi une énorme « chance » si je puis dire, et sans rien cacher je pense que je ne réalise pas encore la chance d’être intégrée sur une très grosse organisation.
Surtout de se dire que nous allons boxer au Japon où l’on peut voir que leur niveau de boxe est super impressionnant, techniquement beaucoup de japonais sont très, très forts, et c’est pour cela que je m’attends au combat, pour l’instant, le plus dur de ma carrière… qui par la suite je l’espère sera le premier combat dur. »

Elle a raison Emilie Machut, boxer au Japon est toujours important dans un parcours sportif qui plus est dans un circuit comme le Krush qui est connu pour être particulièrement rugueux et offensif.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -50kg
Emilie Machut (France) vs Kana (Japon)

Publicités