Connect with us

Infos

DSF Kickboxing Challenge : Lidon retrouve… le full contact

Published

on

Il est comme ça Yohan Lidon, homme de challenges qui carbure aux défis les plus fous. Après la boxe thaïlandaise, le kick boxing, le K-1, la boxe thaïlandaise avec gants de MMA dans un octogone grillagé, le voilà en full contact, le 9 mars prochain au DSF Kickboxing Challenge.

Autant le dire, il y a quelques années qu’il n’a pas mis un pantalon de fulleur même si nous ne sommes pas sur ici qu’il soit imposé. A titre d’exemple, sur certains événements en Allemagne, il se pratique en short et sans protection de jambes. Quand bien que la tenue vestimentaire diffère, il faut bien admettre que les règles sont radicalement différentes de ce qu’il fait habituellement de puis des années. C’est une boxe aérienne au rythme bien différent des autres boxes pieds-poings.

Une chose est sure, le bûcheron sait plus qu’un autre ce qu’il fait. Avec une carrière comme la sienne, on sait ce que l’on peut faire ou pas. Il a face à lui un boxeur motivé comme jamais à l’idée de l’affronter. Il est revenu sur le fait de ne pouvoir que progresser face à un boxeur issu illustre. Lidon va pouvoir s’appuyer sur l’expérience d’Abdallah Mabel qui s’est produit victorieusement il n’y a pas très longtemps dans cette même organisation. Le DSF Kickboxing Challenge aiment les combattants français puisque Jérôme Le Banner affrontera Marcin Rozalky en avril prochain. La french touch s’exporte bien donc et il faut saluer le respect qui est fait à ces champions alors qu’ils sont parfois conspuer quand ce n’est pas insulter dans leur propre pays.

Le 9 mars prochain, Yohan Lidon fera un bon en arrière en terme de sensation même si finalement, cette boxe pourrait bien lui permettre de placer son punch dévastateur et lui permettre de signer un KO d’anthologie comme il en a signé ces dernières années.

Publicités

Infos

Cédrick Peynaud victorieux en boxe !

Published

on

By

Si les promoteurs pieds-poings le boudent un peu (on se demande bien pourquoi), en boxe on s’arrache Cédrick Peynaud. Kader Marouf a fait appel à lui hier soir pour Les révélations du noble art 3 et il a eût raison puisque le parisien s’est imposé aux points face à Mohamed Kani.

Cédrick renouait ainsi avec le succès dans les règles du noble art après une défaite (et un match fou) face à Conor Benn. Ce succès en 8 rounds prouve que Peynaud est un boxeur qui s’adapte à la discipline mais aussi la distance puisqu’il est passé d’un 3x3mn à 8×3, faculté d’adaptation assez rare, il faut le souligner.

Dans la même soirée, Tom Wallace s’est incliné aux points face à Eduku Egance malgré un décompte dans la première reprise. Wallace disputait son deuxième combat dans les règles de la boxe à ce niveau donc, fidèle à lui-même, il apprend et revient plus fort, c’est une règle chez lui même si une victoire est impérative pour la suite.

Rappel

Superfight . Boxe . 4x3mn
Eduku Egance (Fra) vs Tom Wallace (Fra)
Vainqueur : Eduku Egance aux points

Superfight . Boxe . 8x3mn
Mohamed Kani (Fra) vs Cedrick Peynaud (Fra)
Vainqueur : Cédrick Peynaud par TKO1

Publicités
Continue Reading

Infos

Dimitrenko, l’homme du retour pour Yoka

Published

on

By

Le 13 juillet prochain, Tony Yoka affrontera l’allemand Alexander Dimitenko pour son retour à la compétition. La nouvelle fait déjà le tour des réseaux sociaux et c’est tant mieux, on revient à l’essentiel en ce qui concerne Tony, à savoir son actualité sportive.

Dimitrenko n’est pas un faire valoir : 41 victoires dont 26 par KO mais aussi un titre de champion d’Europe, une ceinture IBF international, une ceinture WBO intercontinentale. S’il reste sur 2 défaites, elles sont face à des boxeurs comme Bryant Jennings et surtout Andy Ruiz l’actuel multiple champion de la division reine. Clairement se teste dans ce combat et envoie un message : voir plus haut et peut-être plus rapidement désormais même si à 27 ans, il a l’avenir devant lui. En faisant le choix de Dimitrenko, Tony veut prouver qu’il peut prendre de l’envergure, européenne au moins même si pour cela, il lui faudra passé ce fight, victoire à la clef. L’heure est la concentration, la préparation en toute quiétude. Malgré un trash talking virulent à son encontre, Tony Yoka reste fidèle au public français. Il construit sa carrière et devra être jugé sur ses résultats et rien de plus. Un rappel tout de même : c’est à la fin du bal que l’on paie les musiciens !

L’Azur Arena d’Antibes va accueillir Cédric Vitu qui disputera son deuxième combat après son revers face à Brian Carlos Castano et Souleymane Cissokho espoir du noble art français qui vient d’étrenner sa carrière américaine avec une victoire aux points face au mexicain Vladimir Hernandez. Vitu est plus que jamais une figure forte de la boxe en France et là encore, il aura besoin du soutien de tous pour se hisser dans les ratings. Souleymane incarne l’avenir pour sa part ; il fait l’unanimité auprès des spécialistes qui voient en lui un grand champion en devenir. Affaire à suivre !

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best