Publicités

DSF Kickboxing Challenge : Lidon retrouve… le full contact

Il est comme ça Yohan Lidon, homme de challenges qui carbure aux défis les plus fous. Après la boxe thaïlandaise, le kick boxing, le K-1, la boxe thaïlandaise avec gants de MMA dans un octogone grillagé, le voilà en full contact, le 9 mars prochain au DSF Kickboxing Challenge.

Autant le dire, il y a quelques années qu’il n’a pas mis un pantalon de fulleur même si nous ne sommes pas sur ici qu’il soit imposé. A titre d’exemple, sur certains événements en Allemagne, il se pratique en short et sans protection de jambes. Quand bien que la tenue vestimentaire diffère, il faut bien admettre que les règles sont radicalement différentes de ce qu’il fait habituellement de puis des années. C’est une boxe aérienne au rythme bien différent des autres boxes pieds-poings.

Une chose est sure, le bûcheron sait plus qu’un autre ce qu’il fait. Avec une carrière comme la sienne, on sait ce que l’on peut faire ou pas. Il a face à lui un boxeur motivé comme jamais à l’idée de l’affronter. Il est revenu sur le fait de ne pouvoir que progresser face à un boxeur issu illustre. Lidon va pouvoir s’appuyer sur l’expérience d’Abdallah Mabel qui s’est produit victorieusement il n’y a pas très longtemps dans cette même organisation. Le DSF Kickboxing Challenge aiment les combattants français puisque Jérôme Le Banner affrontera Marcin Rozalky en avril prochain. La french touch s’exporte bien donc et il faut saluer le respect qui est fait à ces champions alors qu’ils sont parfois conspuer quand ce n’est pas insulter dans leur propre pays.

Le 9 mars prochain, Yohan Lidon fera un bon en arrière en terme de sensation même si finalement, cette boxe pourrait bien lui permettre de placer son punch dévastateur et lui permettre de signer un KO d’anthologie comme il en a signé ces dernières années.

Publicités