Connect with us

Infos

Doumbe retrouve Holzken au Glory 42 !

Published

on

Ils n’auront pas tardé à se retrouver, Cédric Doumbe et Nieky Holzken. Le premier a défendu son titre victorieusement face à Yoann Kongolo pendant que le second se remettait de la perte de son titre. Inactif depuis cette confrontation face à celui qui lui a succédé, Holzken voulait légitimement sa revanche.

Le voilà servi le 10 juin prochain puisqu’il retrouvera celui qui semble inarrêtable avec un style qui ne plait pas forcément mais qui est l’héritage du toucher sans être touché. Clairement, Doumbe avait su usé psychologiquement Holzken, en étant plus que limite parfois mais force est de constater que cette guerre d’usure avait eût un effet sur le mental du champion hollandais qui avait finalement pris une leçon dans la façon de gérer l’avant combat.

Fera-t-il la même erreur le 10 juin prochain ? C’est peu probable car il a son actif une pléiade de victoires face à des pointures. Il n’a pas battu Murtel Groenhart trois fois par hasard, sans oublier Yoann Kongolo, Joseph Valtelini, Virgil Kalakoda, Joeri Moes etc…Néanmoins, il a toujours eût du mal à prendre sa revanche sur les boxeurs qui l’ont battu. Il s’est incliné à deux reprises face Buakaw Banchamek, faut-il y voir une statistique quelconque ?

Cédric Doumbe ne doute, affiche son assurance à travers les médias. Il est le précurseur au Glory puisqu’il est et restera à jamais le premier français à avoir pris le titre de ce circuit majeur. Alors qu’est-ce qui peut arrêter Cédric. Cédric lui-même peut être. Arrivé à ce niveau de la compétition, les détails ont leur importance. A seulement 24 ans, il a déjà réalisé tant de choses sur le ring ! La faim de victoire est toujours là car même si c’est un provocateur dans l’âme, il ne néglige jamais la salle. C’est peut être ici sa principale force : être capable de promouvoir en même temps qu’il se prépare.

Evidemment, le public souhaite avoir une grande confrontation. La France attend un Doumbe un peu moins stratège, peut être plus volontaire même si sa boxe s’appuie justement sur ses feintes de corps, ses retraits de corps et son sens de la remise. Au-delà de tout, l’hexagone souhaite ardemment garder son champion car plus que jamais notre pays a besoin d’une vitrine forte hors de nos frontières pour imposer le made in France pugilistique. Alors une seule chose : let’s go Cédric !

Récapitulatif

Glory World Title . 5×3 mn . -77kg
Cédric Doumbe (France) et Nieky Holzken (Hollande)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -77kg
Jimmy Vienot (France) vs Casey Greene (USA)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -77kg
Antoine Pinto (France) vs Yoann Kongolo (Suisse)

Publicités
Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

Dylan Colin invaincu dans les règles de la boxe

Published

on

By

Rediffusion de la soirée

Transfuge de la savate boxe française, passé par le kick boxing et le K-1, Dylan Colin s’illustre désormais en boxe où il est invaincu en 5 combats (5 victoires dont une avant la limite). Cette série, il l’a conclue le week end passé à Cherbourg face à Cedric Severac dans le cadre du World Boxing Tour.

Plus grand et plus rapide, Colin s’est servi de ses atouts pour presser des deux mains, faire mal obligeant l’arbitre à mettre fin prématurément au combat, un peu vite il est vrai. Le troisième a pour vocation de faire respecter les règles mais aussi protéger le boxeur.

Cette sortie démontre les progrès de Colin en matière de noble art même si évidemment, la route est encore longue pour les échéances plus conséquentes.

Publicités
Continue Reading

Infos

Rénald Garrido en Ecosse pour son 50ème combat pro !

Published

on

By

Le 22 juin qui vient, à l’Emirates Arena de Glasgow (Ecosse), el marseillais Rénald Garrido va disputer son 50ème combat professionnel de boxe face à l’anglais Lewis Benson. S’il y a un boxeur qui mérite amplement son nom, c’est le « lion » Garrido. Jamais pugiliste n’avait été aussi à l’aise avec son nom de « scène ». Rénald est un boxeur volontaire et terrible agressif (dans le bon sens du terme) lorsqu’il est entre les cordes. Il ne lâche rien ! Et il n’a jamais lâché malgré de nombreuses décisions controversées. Garrido est un jusqu’au-boutiste du ring, un homme qui s’est forgé une réputation à travers des combats épiques peu importe le lieu.

Lorsque l’on regarde son parcours, sa carrière est un éternel défi et ce combat en Ecosse face à Benson en est un. A 27 ans, l’anglais doit passer un cap ce qui lui impose une victoire face au français qui n’est pas un novice dans ce genre de contexte. Le marseillais est un conquérant qui fait lever les foules ce qui n’est pas pour déplaire au public anglo-saxon qui adore ce genre de boxeur.

Evidemment, il y a toujours le piège du match à l’extérieur ce qui explique la volonté du français de ne pas laisser de place au hasard quand il est sur le ring. Cela évite la déconvenue. Rénald Garrido connaît bien cette situation, en boxeur aguerri, il a les moyens d’aller chercher un succès, le 25ème de sa carrière.

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best