Dans la ferveur du Stars of Thaï Boxing 6 !

A Charaf, José et Jean Paul

S’il y a bien un mot qui résume la 6ème édition du Stars of Thai Boxing, c’est la ferveur. Quelle ambiance de feu dans la salle Jean Degros de Comines France, ville située à la frontière belge. Dans un complexe archi-comble, chauffé à blanc par un Jean Paul Demarcq des grands soirs, la soirée proposée par José Domingos, Charaf Reddad et Jean Paul Demarcq, a tenu toutes ses promesses et bien au-delà.

Du timing à la qualité du programme en passant par l’ambiance, ce 6ème opus a tenu toutes ses promesses et appelle déjà un 7ème show. L’éclectisme des niveaux a aussi savamment orchestré. Les amateurs ont eu leur moment de gloire en offrant au passage des matchs prenants.

Hamarouche vole la vedette

Evidemment, les pros ont assumé leur rang, donnant une dimension supplémentaire aux combats. Majid Hamarouche est de ceux-là. L’homme n’a pas laissé traîné les choses avec une victoire à la limite face au pourtant très solide Samir Chaaroua. Hamarouche a été d’une efficacité obligeant l’arbitre à compter plusieurs fois son adversaire avant de le mettre KO. Il avait affiché ses ambitions lors du Grand Mag dédié à la soirée, il a tenu parole !


Le Stars of Thai Boxing 6 c’est avant tout une aventure humaine portée à bout de bras par une armée de bénévoles qui n’a pas ménagé ses efforts. Bravo à eux !


Elvira renverse la vapeur

Laisser passer l’orage est l’expression qui résume le mieux l’opposition entre Christophe Elvira et Zouhair Ghadgadi (Tunisie). Au départ canon, qui inflige un décompte sur une série en poings, le premier a entreprise un travail de destruction en zone basse. Verdict, l’obligation d’abandonner pour Zouhair qui n’avait plus d’appuis. Le français exulte bien conscient qu’il revenait de loin, tant la première reprise lui a échappé. Le français sera au programme de la soirée de Yohan Lemair, en full contact cette fois début avril.

Aissa – Duman, l’éternel débat !

Mehdi Aissa et Hakan Duman ont offert une opposition de styles en règle. A la prise d’initiative de Mehdi, Hakan a sorti les frappes lourdes. Indéniablement, il avait l’efficacité pour lui, le rythme revenant à Mehdi. Ce dernier est sorti vainqueur de la rencontre au bénéfice d’une entâme de match qui lui a été favorable. Hakan mieux fini le combat il est vrai et les deux hommes ont relancé malgré l’éternel débat entre l’activité et l’efficacité. Un second match est clairement le bienvenue !

Emilie Machut assume son rang

Emilie Machut a tenu son rang face à Marine Mazeau qui effectuait son baptême du feu chez les pros. La championne du Monde a parfaitement géré son combat face à une boxeuse qui n’a jamais abdiqué et qui a tout donné. Ce n’était pas suffisant néanmoins pour prétendre à la victoire, Machut étant particulièrement appliquée. Le protégé de Maxence Lamouret qui retrouve son public dans quelques semaines, a fait le job avec la manière.

Franck Lemaire prend sa revanche

Face à Valentin Pontieux, Franck Lemaire a pris sa revanche. Méthodique malgré une efficacité moindre au regarde de son adversaire, Lemaire a construit malgré les frappes lourdes. Le match est resté très serré jusqu’à la fin et le corps arbitral a tranché en faveur de la prise d’initiative de Franck. Pontieux n’a pas caché son mécontentement sur le verdict donné à son match et aspire clairement à une 3ème rencontre.

Author: Admin