Connect with us

Infos

Collision 2 : La frustration de Verhoeven, la détresse d’Hari !

Published

on

Ils étaient 32.000 fans à attendre ce re-match entre Badr Hari le challenger et Rico Verhoeven le champion des lourds. Et personne mais alors personne ne pourra se plaindre de ce match, véritable tragédie en trois actes où les rebondissements ont été légion. Que dire de ce Collision qui nous a ramené à la grande époque du K-1 World Grand Prix et ses joutes magistrales chez les hommes forts. Ce soir, le kickboxing (ndlr : pieds-poings) a fait vibrer toute la planète avec un deuxième opus exceptionnel.

Après 3 années sans combattre, les questions étaient nombreuses autour de Badr Hari. Allait-il tenir la distance ? Allait-il pouvoir rivaliser avec Rico Verhoeven ? Son âge lui porterait-il préjudice ? Il a balayé tout cela en 2 décomptes : un sur crochet dans la première, un sur high kick dans la troisième. Le marocain a été sublime et a offert un match référence. Rico Verhoeven en revanche a été pris de vitesse sur ses 2 décomptes même si finalement, en s’appliquant, il s’est octroyé la deuxième reprise. Seulement, le ring a choisi sa fin. Une fin terrible, tragique pour le marocain en pleure. Sa cheville a lâché (vraisemblablement sur le coup de pied retourné) et il s’est retrouvé dans l’incapacité de poursuivre le combat. C’est terrible, affreux même d’être privé d’une fin combat de la sorte. Ni les mots de Rico, ni le réconfort apporter par son staff n’ont pu consoler celui qui a démontré combien le ring comptait pour lui. C’est une véritable détresse qui s’est abattu sur les épaules de Badr Hari qui peut tout de même prétendre à un 3ème match.

De son côté, même s’il a eût de belles paroles, même s’il a tenu à rappeler que personne peut dire qu’il aurait perdu malgré les 2 knock-downs, Rico Verhoeven a laissé transparaitre une certaine frustration de finir de la sorte. Il a reconnu avoir été surpris par la vitesse de Badr et a réclamé une unité entre les pros Rico et les pros Badr. Néanmoins, c’est un succès amer pour lui, succès qui ne doit pas effacer l’impact que va avoir un tel combat sur la planète pieds-poings. Rico Verhoeven reste le champion du Glory et c’est cela que l’histoire retiendra.


L’effet poids lourds

Il suffit de parler des lourds pour déclencher l’hystérie. Ce fût le cas à tel point qu’un important service d’ordre avait été disposé dans la ville d’Arnhem. L’ambiance fût folle, chauffée à blanc mais finalement contenu. Les +95kg ont cette faculté à déclencher un lot de sensations fortes qu’aucune autre catégorie pourrait avoir. Comme toujours avec ce genre de main event, il y aura un impact considérable pour la suite mais indéniablement, le Glory a fait le tri autour de lui, plaçant ses concurrents, loin, très loin de lui, tout ça avec un seul combat !


Quel match intense mais surtout quelle affiche. C’est une confrontation qui a relancé la division reine et bien plus. Le pari pouvait paraître osé mais finalement il a été savamment maitrisé pour faire de ce Collision 2 une date phare dans l’histoire du kickboxing mondial. Il a même réveillé une certaine nostalgie des années 90 où les poids lourds régnaient sans partage sous l’impulsion des Peter Aerts, Ernesto Hoost et autre Jérôme Le Banner.  De quoi voir l’avenir sereinement et rêver d’une affiche du même calibre en France.

Infos

Yohan Lidon, un champion hors norme

Published

on

By

A bientôt 37 ans (il les aura le 7 mars prochain), Yohan Lidon a fait le tour de la question en matière de ring. De la Thaïlande à la France en passant par une foule de pays (Suisse, Algérie, Pologne, Emirats Arabes Unis, Maroc, Australie, Japon), le « Bucheron » a marqué tous les fans du genre. Il faut dire qu’il ne laisse personne indifférent. Volontaire, dur au mal, gros frappeur, il a la panoplie parfaite du boxeur-destructeur dont raffole les amateurs de sensations fortes.

Lidon a fait sa place au prix de combats toujours généreux, jamais fades. Loin de là ! Le pensionnaire du plus célèbre Gym de France, le Gym Boxing Saint Fons de Nasser Kacem, est une figure de proue bien au-delà de son club. C’est un champion hors norme qui est allé défier les meilleurs chez eux pour souvent les battre. Cette carrière riche d’environ 140 combats, il l’a débuté en 2002 et s’est rapidement placé parmi les amateurs de défis. A cette époque, pas de tatouages, un physique d’adolescent mais une envie hors du commun de faire sa place dans le pieds-poings. Avec seulement une vingtaine de matchs dans les jambes, il a affronté Farid Villaume ou encore l’immense Dimitri Shakuta.


Yohan Lidon affiche un ratio exceptionnel. En une centaine de succès, son ratio est de 60% de victoires par KO.


S’il faut retenir une chose de son parcours c’est sans aucun le fait qu’il n’a jamais refusé un match, jamais. Il a défié les meilleurs et a relevé les challenges proposés par ceux qui étaient dans sa catégorie et qui voulait se « faire un nom ». A tort ou à raison, on ne pourra pas reprocher à Lidon d’avoir choisir la facilité. Il ‘a d’ailleurs inspiré bon nombre de boxeurs qui n’ont pas hésité à reproduire ce que lui a fait pour pouvoir évoluer.

Ce qui nous amène à ce combat qui l’attend demain soir (ndlr : 29 février 2020) au K-1 Event 13 et ce retour aux affaires à l’extérieur (il a fait son retour à la compétition en décembre dernier chez lui à Saint Fons pour la Nuit Des Challenges) après une blessure contractée contre Artur Kyshenko à l’Arena Fight Championship en juin dernier. Il le sait, l’italien Federico Spano, vient pour marquer le coup. L’Italie a changé au fil des années et clairement il y a eût un nivellement vers le haut. Cette Italie qui l’a en quelque sorte révélé avec ce match victorieux face au pourtant très fort Roberto Coco ou ce match nul injuste face à Alfredo Limonta.

Evidemment, le temps fait son oeuvre et si le public le voudrait éternel, il affiche encore toujours la même abnégation entre les cordes. Rien est simple même pour lui et sa blessure récente est bien la preuve qu’il ne se ménage pas. Le public troyen va devoir accueillir un boxeur qui a conservé sa passion du combat intacte en 18 ans de carrière. L’homme veut prendre du plaisir et en donner alors chaque rendez-vous doit être pris comme un bonus. Chacun devra pouvoir j’ai vu Yohan Lidon en action et c’était quelque chose ! C’est aussi cela la consécration .

Continue Reading

Infos

K-1 Event 13 : Yohan Lidon’s day !

Published

on

By

Yohan Lidon combattra ce week-end en tête d’affiche du K-1 Event 13. A cette occasion, Fight Infos lui consacre la journée du 28 février à travers des reportages, interview, vidéo etc…. Nous commençons donc par une retrospective en photos du parcours de ce champion d’exception.

Continue Reading

Evénements

29 février 2020

Glory 75 Utrecht+ de 5 combats pros

Central Studios Evenementenlocatie, Utrecht, Gietijzerstraat 3, 3534 AV Utrecht, Pays-Bas

Pas d'événement actuellement programmé.

Tags

Abdallah Ezbiri Abdallah Mabel Actualité agde aix en provence Akihiro Gono Alain Parlanti A la une Amel Dehby amoussou angleterre Anthony Roméas antwerp anvers arena arena fight championship asloum Aziz Ali Kada Badr Hari banchamek basque battle battle arena Belgique belgium bellator belt benzema best BILLET boiserie bordeaux bourges boxe boxe thaïlandaise Boxing bravecf Brest arena Bruce Codron BT 42 buakaw bucheron Business cage Camera Canal Carl Emery cfmma challenge champion championnat d'europe championnat du Monde Championne du Monde champions championship charity Charles Bongiovanni Charles François Cheick Sidibe cherragi china choc coach collision collision 2 combat Comeback dakar Dany Coquet dark demi finale denizot derouiche Djimé Coulibaly doumbe doumced draguignan duel défi Emmanuel Payet enfusion european championship Events ezbiri Fabrice Aurieng fair play featured ffkmda fight Fight Club fighting finale fouadezbiri FRANCE full contact Full Contact Kickboxing Gagny Baradji gentleman gerland Giorgio Petrosyan Glory Glory 75 Glory 76 grenoble groenhart guerriers Hari HBO heavyweight HENDOUF holland humour infos Instagram ippo italie Japon Jonathan Chalut Jo Prestia Josh Jauncey June 20th Jérémy Ragazzacci  k-1 K-1 Event K-1 Event VIP 2 K-1 rules K-1 World Grand Prix K-1 World Max k1 rules Kader Marouf Karim Ghajji kasmanagement KB9 Kelly Campbell kickboxing ko Krush Yamazaki ladies laughing le banner legend levallois Los Angeles Louis Lavally louna lourd Ludovic Millet lumberjack lumpinee luxembourg lyon mahieddine Manny Pacquiao marcel cerdan maroc marseille Martial Arts match Maximo Suarez Max Muaythai mazan meaux Mixed Martial Arts mma Model Mohamed Galaoui Mohamed Touatioui Monaco monte carlo Monte Carlo Fighting Masters morocco Moustafa Rousso muay thai nasser kacem News New York Nice Nice Fight Night Nicolas Parlanti night noble art novembre nuit Nuit Des Champions Nîmes one onehcampionship palais Palais Des Sports pancrace panda paris Parlanti partouche Pascal Iglicki Payet perpignan petrosyan phénomène pieds-poings pit bull gym podcast Politics power ranking Raphael Llodra re-match Report results revanche rhône alpes rico vs. badr ring Roger Federer roi de Thaïlande réaction région de France réunion Saint Denis saint priest Saint Raphael Saint Tropez saint Étienne saitama super arena salle vallier Samir Mohamed sanda Saro Presti sato savate savate boxe française Sergei Kouliaba show Sidibe Singmanee Kaewsamrit solidarité sparring Sport Sports stadium stars stars night Suisse Takedown Fighting Championship Tarek Guermoudi team thailand Tokyo tour Tournament tournoi trophy trophée troyes Tunisie TV ufc ultimate USA utrecht valence Verhoeven vienot villejuif vitrolles wagram warrior WKN WMC women touch World world championship World Grand Prix World Martial Arts world max Yohan Yohan Drai Yohan Lidon yokkao zone

Trending