Publicités

Charles François au Glory of Heroes VI

charlesVoilà un champion français qui se produit un peu partout hors de nos frontières et qui mériterait un peu plus d’intérêt car finalement les promoteurs du Monde entier font appel à ses services.

Après l’Italie, c’est la Chine qui accueillera Charles François qui participera au Glory of Heroes VI, le 13 janvier prochain. Ce combat dans les règles du K-1 sera celui du retour du français chez les -67kg. Charles qui a gagné de nombreux titres à ce poids, redescend pour y relever bon nombre de défi. Ce combat au pays de la Grande Muraille face à Yang Zhou, boxeur chinois. Charles, qui est u  éternel affamé de ring, ne boude pas son plaisir de se retrouver entre les cordes d’une organisation où les français sont souvent conviés : « Je suis content de boxer de nouveau dans une grosse organisation mondiale, ce sera mon deuxième combat en chine, glory-of-heroescette fois ci ce sera pour le Glory Of Heroes. Je rencontre le chinois Yang Zhou, le boxeur qui avait rencontré Fabio Pinca à l’édition numéro 3 de l’organisation en juillet dernier. Ce sera mon grand retour dans la catégorie des 67kg, je n’avais plus boxer à ce poids depuis la finale du Partouche Kickboxing Tour en octobre 2015. Je compte cette année faire mon retour à ce poids pour de grosses organisations et défis, car j ai envie de montrer que j’ai ma place dans le top 10 mondial à ce poids en K-1 et en muaythai. »
En homme d’expérience, Charles François connaît le piège du match à l’extérieur et c’est encore plus vrai en Chine où les décisions relèvent parfois plus du rocambolesque que du crédible. Il devra se nourrir du revers injuste subi en Italie il y a quelques semaines pour signer un succès avant la limite qui doit tuer le doute dans l’esprit du corps arbitral chinois.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -67kg
Yang Zhou (Chine) vs Charles François (France)

Zhengzhou

Publicités

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.