Publicités
Connect with us

Reportages

Cédric Doumbe, champion devenu icône !

Published

on

Depuis qu’il boxe, Cédric Doumbe a changé tous les codes traditionnels qui régissaient une carrière de boxeur auparavant. Maître de son propre destin, Cédric est devenu un précurseur comme le fût avant lui Jérôme Le Banner. Jamais un boxeur n’avait réussi une ascension aussi fantastique que démentielle en si peu de temps puisqu’il affiche 8 ans de pratique ! A 24 ans, c’est tout simplement hors normes !

Nieky Holzken à deux reprises, Vedat Hoduk à deux reprises, Yoann Kongolo, Murtel Groenhart etc…. il a affronté et battu ce qui se fait de mieux chez les -77kg dans le Monde. Champion du Glory il l’est et à notre humble avis, il l’est pour un long moment. Que ce soit sur le ring ou en dehors, « Doumced » a tout compris des règles du jeu. Adepte d’un trash talking parfois limite, il sait également faire preuve de respect envers ses adversaires. C’est un mode de fonctionnement qui ne plaît pas toujours à en juger les sifflets d’une partie de la salle  à son entrée. Mais finalement, les faits lui donnent raison cent fois. Cédric a su faire les bons choix comme collaborer avec Samir Mahjoubi du Queensburry, comme celui de rester fidèle à son cercle d’amis, histoire de garder les pieds sur terre.

Le résultat de tout cela se traduit par de nombreuses invitations sur les plateaux tv mais également dans le journal le Monde qui s’est intéressé au phénomène Doumbe. Car Doumbe est un phénomène qui a su assumer ce statut officieux et le transformer en quelque chose de concret. C’est une icône du pieds-poings mondial, un boxeur référent dont on parlera longtemps tout simplement parce qu’il a fait ce que personne n’a fait avant lui.

Il est le premier français à s’être imposé au Glory et la France en mal de leader a désormais l’homme qu’il faut. Cédric a tous les voyants au vert que ce soit sur le ring où il gagne tout ou en dehors où les chiffres s’affolent dès que l’on parle de lui. La « Doumbemania » bat son plein.

Evidemment, à ce niveau de la compétition, rien n’est simple et nous n’écrivons pas que l’actuel champion du Glory écrase ses adversaires avec une facilité déconcertante (quoique) mais il est à l’apogée de son art et il sera bien difficile de lui trouver un adversaire capable de le battre et de transcender les foules.

Néanmoins le français ne devra pas tomber dans la facilité et dans une certain routine qui a des effets néfastes pour un boxeur sur le long terme. Il doit garder cette envie de gagner intacte même si dans sa position, il est toujours difficile de garder la tête froide.

Bravo ! Bravo à lui pour ce qu’il fait actuellement et qui est clairement le bon choix en terme d’image mais également en choix sportif. Battre Nieky Holzken à deux reprises, il fallait le faire et il l’a fait. Wait and see pour la suite même si un nom circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux : Murtel Groenhart !

Publicités
Continue Reading
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Facebook

Partenaires

Best