Boxe : Jacques Patrac envisage le huis clos !

Dans une interview accordée au quotidien régional Midi Libre, Jacques Patrac a analysé la situation actuelle avec le recul nécessaire. Homme d’expérience, Patrac est aussi très actif quand on parle de noble art. Manager mais surtout passionné, il ne compte pas ses heures.

A la question de l’organisation de matchs de boxe sa réponse a été claire : une demande a été faite pour organiser à huis clos tout en s’astreignant aux contrôles sanitaires imposés par le COVID 19 : « Nous avons demandé à mettre en place des galas à huis clos. En sachant que les boxeurs, les arbitres, les entraîneurs et tous les gens qui seraient présents auraient préalablement été dépistés afin de voir s’ils n’ont pas contracté le Covid-19. Bien entendu, il n’y aurait aucun public. »


L’état reste seul décideur dans ce qui va se faire ou pas en boxe pieds-poings ou non. Jacques Patrac a déjà pris acte de cet état de fait. Il y aussi un aspect partenariat qui est devenu sensible vu la conjoncture et qui ne simplifiera pas la tâche de Jacques qui travaille pour trouver solutions.


Une fois encore, le très influent manager agathois cherche des solutions pour permettre aux athlètes d’être actif notamment pour ceux qui vivent de leur art. C’est un virage qu’il donne au noble art, une version 2.0 qui n’est pour l’instant qu’à l’état de projet. Fidèle à lui-même Jacques Patrac n’attend et travaille dans le bon sens, en respectant les règles même si tout réside dans le desiderata des pouvoirs publics qui restent seuls décieurs.

 

Author: Admin