Publicités
Connect with us

Infos

Best of Fight 4 : Gottardi, la force tranquille revient dans le Nord !

Published

on

Par Jean Paul Certains combattants s’attirent tout naturellement l’admiration du public et c’est effectivement le cas de  Grégoire Gottardi qui à 23 ans possède déjà le charisme d’un grand champion.  C’est justement parce qu’il sera la tête d’affiche du prochain gala organisé par Jacques Aspeel « The Best Of  Fight 4 » prévu à Roubaix (59) ce samedi 27 octobre  que nous lui avons consacré cette interview.

En préambule, avec beaucoup d’humilité, « Greg » nous a fait une brève présentation de son cursus sportif. C’est à l’âge de 10 ans qu’il a pratiqué le Kempo et ce pendant  trois saisons. A 15 ans, il s’est inscrit dans un club de muay thaï et à l’époque, il était assidu aux cours sans pour autant être attiré par les combats. Son premier assaut fut d’ailleurs une immense frustration car il fut disqualifié à cause de sa puissance. Fasciné par le muay thaï, à 19 ans il décide de partir s’entraîner en Thaïlande. Ce fut une grande révélation pour lui d’autant plus qu’il remporta  ses deux premiers combats pros. Stéphane NIKIEMA ayant remarqué le potentiel de Greg lui a proposé de rester dans son camp à Pattaya pour se perfectionner et boxer sous ses couleurs. En 18 mois, Greg a boxé à 15 reprises et très souvent face à de redoutable nak muay Thaï. Afin de poursuivre son périple Thaïlandais, Grégoire est allé au PECTCHSAMAN basé également à Pattaya et dirigé par Youssef BOUGHANEM ce qui lui a permis de rester également 18 mois et de boxer 16 fois.

Pourquoi es-tu rentré en France ? Comme pour beaucoup d’expatriés, la nostalgie du pays et le souhait de revoir mes proches mais  aussi le souhait de me faire un nom dans l’hexagone qui m’ont incité à rentrer chez moi. Depuis, c’est à Toulon (l’Academy Training) auprès de son ami et entraîneur Vincent D’ARCO  avec qui nous sommes très complices que je m’entraîne avec comme objectif d’intégrer les grandes organisations en Europe et affronter les meilleurs.

Depuis ton retour, tu restes invaincu même en K1 rules alors que ce n’est pas ta discipline de prédilection ? En effet, à la base je suis un nak muay  mais étant avide de combats, je me suis vite adapté à ce style.

Ton « rêve » est de boxer dans les grandes organisations, malgré cela tu acceptes de combattre dans les galas y compris te déplacer dans les Hauts de France. C’est logique car l’expérience vient au fil de combats face à divers adversaires. De plus, ce sont José Domingos et Vincent d’Arco qui  sont mes managers et je leur fait entièrement confiance. Le 27 octobre je serai de retour dans le Nord et ce pour la 3ème fois, cela me fait chaud au cœur car il y  a toujours un bon public et pas mal de personnes me suivent sur les réseaux sociaux et elles viendront spécialement pour me supporter à Roubaix face à un Thaïlandais.

Depuis son retour en France, tu restes invaincu et ce après 7 combats et tu as excellé en remportant dernièrement le tournoi du Trophée des Etoiles le 22 septembre dernier 2018 à Aix en Provence. Quel est ton ressenti ? Sincèrement, cette victoire est symbolique pour moi car en K1 Rules, je fus confronté à des valeureux adversaires. C’est d’ailleurs une forme de délivrance car ce fut le premier tournoi que je remporte. Par deux fois en Thaïlande j’avais franchi le cap de demies finales  mais à cause de sérieuses blessures je n’avais pas disputé les finales.

En février et mars 2018, tu as remportés des deux premiers combats dans les Hauts de France avant la limite, Samedi prochain à Roubaix au BEST Of FIGHT 4, tu vas affronter un nak muay de Thaïlande en muay thaï. Comment abordes-tu ce combat ? Franchement, même si cela peut paraître étrange, je reste stoïque car mon but est d’aller plus loin et toujours plus fort. Je ne connais pas ce Thaï, mais nous pourrons faire connaissance sur le ring de Roubaix. Je rassure mes « fans » car pour eux et pour les remercier d’être présents, je donnerai le meilleur de moi-même.

Que souhaites-tu dire en conclusion de cette interview ? En premier, je salue ma famille et mes amis, je remercie sincèrement Vincent D’Arco et José Domingos. Tout comme je remercie également à Jacques Aspeel pour son invitation. Ensuite je souhaite dire à mes supporters combien leur soutien me touche car leur messages sont motivants. Merci à vous FIGHTINFOS.COM pour l’excellente  médiatisation de notre sport et la qualité des articles comme ce fut le cas à Aix en Provence. Enfin, je profite de cette interview pour vous réaffirmer sans complexe mon souhait d’intégrer les grosses organisations (GLORY, ENFUSION LIGUE , …)  

Pronostic

Jamais deux sans trois ? Grégoire reste sur deux succès en muay thai va-t-il réussir la passe de 3 ?

-Prestige Fight du Spart Fight 2 à Arques le 17 février (K1 rules) Grégoire GOTTARDI de la Team José Domingos l’emporte par abandon jet d’éponge dans le dernier round face à Sunny PO du Fantastik Armada de Paris.

-Fight Stadium de Tergnier le 10 mars 2018 ( Muay Thaï) Anthony GAZELLE du Face à Face de Reims (France) s’incline par arrêt sur blessure dans le second round face à Greg GOTTARDI de la Team Domingos de Comines (France).
-Best Of FIGHT 4 de Roubaix le 27 octobre 2018 (Muay Thaï)
LEKKOM (Thaïlande) Grégoire GOTTARDI (France)

Programme

Combat Coin ROUGE Coin BLEU catégorie
1 Lucas PINK
( Team Domingos )
Muay Thaï
3 X 2
Loucas MINEUR
(Dragon’s Full Liévin)
Juniors
– 52 kgs
2 Tristan DE SCHAMPHELAERE
(Team Demoulin)
K1 rule
3 X 2
Aissa SAING
(Aspeel Team Roubaix)
Juniors
– 60 kgs
3 Clara MARTINACHE
( Ludo Team Hérin )
K1 rule
3 X 2
Coralie GILLES
(Dragon’s Full Liévin)
Juniors
– 64 kgs
4 Rick VONGSAYKHAN
( Team Domingos )
K1 rule
3 X 2
Djamel KHITER
( Aspeel Team Roubaix )
Classe B
– 64 kgs
5 Joris CARPENTIER
( Thaï Power Gym)
Muay Thaï
3 X 2
Gauthier PEZIN
( Siam Boxing Bergues )
Classe B
– 75 kgs
6 Maxence HENCKAERS
( Cobra Team Hellemes )
Muay Thaï
3 X 3
Flavien BALLIGUANT
( Aspeel Team Roubaix )
Classe A
– 71 kgs
Entracte
Danse Thaïlandaise pendant la pause
7 Ines MILOUDI
( Team Mahjoubi Bruxelles)
K1 rule
3 X 2
Manon DELRUE
( Team Bensihmed )
Juniors
– 67 kgs
8 Alexis KRISTEK
( A K Hordain )
K1 rule
3 X 2
Thomas BOUREL
( Aspeel Team Roubaix )
Juniors
– 64 kgs
9 Mohamed ZEGGAÏ
( Team Vanhove )
K1 rule
3 X 2
Omar BENSIHMED
( Team Bensihmed)
Classe A
– 75 kgs
10 Michel CONNES
( Team Pascal Connes)
K1 rule
3 X 2
Lounis SAING
( Aspeel Team Roubaix )
Classe A
– 65 kgs
11 Steven PINCHARD
( Starter Muay Thaï)
K1 rule
3 X 3
Dimitri SILALAK
( Team Domingos )
Classe A Pro
– 63 kgs
Entracte
Danse Thaïlandaise et musiciens
12 JOKE
( THAILANDE )
Muay Thaï
3 X 3
Saïd AARAM
( Thaï Power Gym )
Classe A Pro
– 65 kgs
13 LEKKOM
( THAILANDE )
Muay Thaï
3 X 3
Grégoire GOTTARDI
( Team Domingos)
Classe A Pro
– 68 kgs
Publicités
Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

Vidéo : Garrido vs Benson, le combat

Published

on

By

Hier soir en Ecosse, le français Rénald Garrido affrontait Lewis Benson sur le distance de 8 reprises de 3 minutes. Fidèle à lui-même, le français a pressé son adversaire avec des frappes larges, Benson usant bien de son jab et de son jeu de jambe sans pour autant emballé la rencontre. Le français n’a pas été récompensé de ses efforts !

Publicités
Continue Reading

Infos

Djouahra, Madi prennent la couronne européenne ISKA

Published

on

By

Hier soir à Cusset, Ali Kanfouah proposait la 9ème édition du C-FIGHT. Au programme plusieurs combats et deux championnats d’Europe ISKA en K-1. Chafia Djouhara et Bbrahim Madi étaient engagés dans ces joutes européennes qui ont bien réussi puisque les deux français se sont imposés dans des scénarios différents.

Chafia Djouahra a du batailler ferme pour venir à bout de son adversaire, la polonaise Hanna Guyvan qui l’a poussé à une victoire aux points à la majorité. Chafia prend ici son premier titre international en K-1 ce qui est une belle concrétisation pour une fulleuse dans l’âme qui s’est mise sur le tard dans les disciplines avec frappes dans les jambes. Si d’autres rendez-vous sont à venir d’ici la fin de l’année, un combat pour le titre mondial est dans les tuyaux.

Brahim Madi a pour sa part expédié les choses en deux rounds en battant le polonais Kamil Szczepaniak par KO à la deuxième reprise. Le français est un boxeur très intelligent qui a déjà signé ce genre de résultats. Désormais champion d’Europe il aura le choix entre étrenner son titre ou regarder à l’échelon supérieur ce qui peut se faire. Dans sa catégorie et dans les disciplines qui lui correspondent, les champions s’appellent Tristan Bénard ou Koji Tanaka.

Rappel

Championnat d’Europe ISKA . K-1 . -52kg
Chafia Djouhara (France) vs Hanna Guyvan (Pologne)
Vainqueur : Chafia Djouhara aux points

Championnat d’Europe ISKA . K-1 . -61kg
Brahim Madhi (France) vs Kamil Szczepaniak (Pologne)
Vainqueur : Brahim Mahdi par KO2

En bref

Kevin Sicot bat Umar Tukaev par KO2
Guekaev Movlet bat Kessouroy Kanoute par guillotine
Sofiane Gaham bat Gianluca Bortolotti
Saber Charniere bat Ayoub Abdelkader par KO2
Ludivine lasnier bat Juliette Lacroix

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best