Bertrand Amoussou est-il le nouvel homme fort du MMA français ?

Après s’être réjoui de l’annonce faites par le ministère des sports, de placer le MMA sous le contrôle de la fédération française de boxe, Bertrand Amoussou est plus que jamais dans la peau du nouvel homme fort du MMA français. Président de la commission française de MMA (CFMMA), il aussi a été à la tête de la fédération internationale d’arts martiaux mixtes (IMMAF) qui bénéficie d’un vrai rayonnement international.

A 53 ans, l’homme peut s’appuyer sur une vraie connaissance des arts martiaux mixtes (il est le seul français à s’être imposé au Pride FC) après avoir pratiqué au haut niveau, le judo, le jujistu fighting, il s’est adonné également auparavant au karaté et par la suite au kick boxing. Ce melting pot de pratiques ont fait de lui un commentateur TV apprécié mais également un véritable interlocuteur et défenseur du MMA. Même s’il ne fait pas l’unanimité dans les arts martiaux miixtes, il faut lui reconnaître cette légitimité et cette capacité à défendre, promouvoir les arts martiaux mixtes.

Cette déclaration faite au journal le Parisien, est-elle un appel du pied du concerné ? Pas forcément, il n’en a pas besoin. Au fil des années Bertrand Amoussou a tissé un véritable réseau de connaissance ce qui n’a pas échappé aux dirigeants de la FFB qui pourraient voir en lui un dirigeant de qualité et fiable. Evidemment, il n’est pas le seul dans ce cas de figure, d’autres que lui peuvent endosser ce rôle. Néanmoins, la force d’Amoussou c’est toutes les connexions qu’il a sur la planète MMA et qui peuvent l’aider à le développer en France. Il faut rappeler que c’est une période de transition qui attend le MMA qui est voué à avoir sa propre fédération délégataire par la suite.

Le tentation pour la FFB sera grande d’englober le CFMMA ou s’appuyer dessus pour mettre les choses en place. Et si d’emblée, la boxe s’en remettait à Bertrand Amoussou, le premier gros chantier de ce dernier serait de fédérer. Ce qui ne sera pas simple dans un contexte claire où les conflits sont déjà au nombre autour du MMA.

Author: Admin