Publicités

Alex Gönczi remporte la 23ème Hungarian Kickboxing World Cup

Il est sans aucun doute le plus français des combattants hongrois. Alex Gönczi connaît bien la France puisqu’il s’y produit majoritairement sous l’impulsion de son manager Attila Racz. Simply The Boxe, Stars Night, Trophée Des Etoiles, Power Trophy sont autant de show dans lesquels il s’est produit depuis le 1er janvier.

Ce week end, c’est pourtant en Hongrie et plus précisément à Budapest que ce jeune hongrois s’est illustré durant les 3 jours de compétitions qu’imposait cette  23ème Hungarian Kickboxing World Cup. Alex a battu trois adversaires pour décrocher la médaille d’or. A 19 ans, il signe ici un succès qui comptera d’autant que c’est une coupe du Monde reconnu par la WAKO qui reste LA fédération référence en matière de pieds-poings chez les amateurs.

Cette victoire place Gönczi sur de bons rails pour l’échéance qui l’attend. En effet, il retrouvera Djany Fiorenti le 1er juillet à Trets chez Anthony Perrin pour une revanche qu’il attend avec une certaine impatience. En effet, les deux protagonistes s’étaient affrontés chez André Sabatier au Simply The Boxe et c’est une blessure à l’arcade qui avait stoppé le hongrois. Cette revanche s’annonce palpitante car il y a du talent et de l’envie des deux côtés.

Fiorenti est devenu un homme à battre dans cette catégorie des -60kg. Il fait de plus en plus parler de lui et reste sur un beau succès face à Mathis Djanoyan à l’Octogone. L’issue du combat entre Djany et Alex, aura un impact sur leur carrière c’est un fait ; les deux boxeurs ayant déjà fait parlé d’eux.

Il est donc évident que nous allons encore voir Alex Gönczi en France ce qui est plutôt une bonne nouvelle au regard de ses qualités pugilistiques indéniables mais également de sa côté de popularité dans le Sud de la France.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités