AJSR, made in Badri Rouabhia !

Il y a 24 ans, quand Badri Rouabhia a créé l’Association des Jeunes Sportifs Raphaëlois (AJSR), il était loin de s’imaginer que son club allait devenir un des clubs phares du pieds-poings français. Depuis le 27 août 1996, Badri a su façonner, construire des champions redoutables et redoutés.

Rouabhia peut s’enorgueillir !
D’avoir une salle à son nom (un des rares en France), fruit d’un travail de plusieurs décennies récompensé par cette hommage à un homme qui a su transmettre des valeurs essentielles et guider de nombreux jeunes.
De former des boxeurs et les amener au plus haut niveau tout en conservant l’humilité et la réserve qui est la sienne.
De proposer un show, le Battle of Saint Raphaël qui ouvre chaque année la saison pieds-poings avec des combats engagés et musclés à souhait.

En presqu’un quart de siècle, Rouabhia a imposer sa griffe et son savoir faire. D’Amel Dehby à Nasser Boungab, en passant par Hakim Ketaieb, Mathias et Jocelyn Branchu, Mallaury Kalachnikoff, Yoann Ha Van… et bien d’autres sont des noms qui font l’actualité depuis plusieurs saisons. Il n’y a pas de hasard, Badri a le talent des grands coachs modernes, sachant tirer l’essentiel physiquement et tactiquement de ses athlètes. C’est une véritable spécialité dont il a fait sienne depuis qu’il coache.

« J’ai créé ce club parce que j’avais perdu cette envie de monter sur le ring en tant que compétiteur je l’ai trouvé en tant que éducateur. Mon but premier c’est la pratique sportive pour tous, je ne voulais pas que l’argent soit une barrière à la pratique d’un sport. Ce qui m’importe le plus néanmoins c’est de me battre contre la discrimination c’est pour ça que quand tu rentres dans le club, notre devise est tous égaux par le sport !  » Badri Rouabhia.

Le temps n’a pas d’emprise finalement sur le travail effectué. Au fil des années, on peut même dire que l’AJSR se bonifie et propose une nouvelle génération qui n’a rien à envier aux boxeurs cités ci-dessus. Comme le veut ce proverbe populaire, le temps fournira les moyens. Badri Rouabhia a su prendre le sien et développer un club sur la durée/ Nous en connaissons le résultat !

Author: Admin