Publicités
Connect with us

Actualité

Abdel et Tarik Zerar proposent le Gladiators 3

Published

on

Le 7 avril, à la salle d’exposition du stade des Costières à Nîmes, Abdel (le père) et Tarik Zerar (le fils) reviennent aux affaires dans le registre de l’organisation. Car ces deux-là ont souvent été des précurseurs dans la cité gardoise dès qu’il s’agit de promouvoir les sports de combat.
Le pancrace à Nîmes, c’est eux !
Les opens en K-1 c’est eux !
Ils ont été précurseurs depuis de nombreuses aussi il n’est pas surprenant de voir le duo proposer la troisième édition du Gladiators.

Le virus du ring

Abdel était un compétiteur en full contacte et kick boxing. C’est un homme de conviction, de passion, connu pour son franc-parler. C’est un coach qui ne compte pas les heures et les kilomètres, c’est aussi un homme de coeur qui donne beaucoup aux gamins parfois largués par la société. Une seule méthode en revanche : la discipline ! Zerar senior est un vrai patron de salle à l’ancienne qui exige des autres autant que de lui-même.

Tarik a suivi les traces du père. Boxeur, coach il est également un des leaders de Fight Infos. Quand on évoque l’histoire de Tarik, elle est indissociable du ring. Il est né dedans et a toujours suivi les traces d’Abdel avant de tracer sa propre avec une certaine réussite (il a décroché 3 coupes de France de karaté contact).

100% amateurs

Ce troisième opus sera consacré entièrement aux amateurs. C’est un poing d’honneur pour les deux hommes que d’offrir aux nouvelles générations la possibilité de s’exprimer et de démontrer le talent qui est le leur. C’est également une belle occasion de présenter le pieds-poings  à un public plus large puisque des combats en K-1, pancrace et muay thai sont programmés.

A quelques jours de l’événement, le compte à rebours est lancé avant cette soirée qui saura offrir au public le spectacle qu’il attend.

Informations

Tarifs : 12€ (8€ en prévente)

Contact : 07.82.37.43.78

Points de vente

Auto école Victor Hugo prés du lycée Daudet
KBCM Kbcm Kader à Marguerittes
Bushido Academy chez Serge Eloffe
Salle Mohamed Ali à la Galerie Richard Wagner (Nimes)
Saint Genies de Malgoires chez Khalid Benmansour
Full Boxing Club Nimois chez Giacomo Colo
Montpellier Le Gym’s et chez Amine Bou 

Muaythai Nimois Ramzi Hassan

Publicités
Continue Reading

Actualité

No Limit IV : le coup de gueule de Brahim Asloum

Published

on

By

No Limit IV : le coup de gueule de Brahim AsloumAlors qu’il devient peu à peu un promoteur qui fait bouger les choses en matière de noble art en France, Brahim Asloum doit hélas composer avec une déconvenue d’importance : il n’y aura pas de championnat de France des welters le 27 juillet prochain au Cannet. En effet, Yannick Dehez ne remettra pas son titre en jeu face à José Gomez dans ce qui devait être un duel d’invaincus. Voici le communiqué de presse publié par Brahim Asloum, aucune réponse n’a été faite en revanche de la part de Yannick Dehez.

Communiqué de presse

Nous sommes au regret de vous informer que le Championnat de France entre Yannick Dehez et Pepe Gomez ne pourra se tenir au Cannet. Pour justifier son forfait, le clan Dehez a invoqué une blessure à la main en envoyant à l’appui cette photo (celle du haut). Dommage car tous les éléments étaient réunis pour faire de ce Championnat de France entre 2 invaincus une très belle affiche qui tranche avec le niveau habituel des Championnats de France.
Le problème, c’est que la photo envoyée par le clan Dehez pour justifier le forfait est un grossier fake, copié sur google et provenant d’un article médical vieux de plusieurs années (lien vers les photos) !
Nous déplorons ce genre de comportement indigne, ce manque de courage et de transparence. C’est ce genre d’attitude et de procédé qui nuit terriblement à la boxe professionnelle en France.
C’est de surcroît un manque total de respect pour son adversaire José Pepe Gomez qui prépare ce combat depuis 2 mois, qui a reculé ses vacances et engagé beaucoup de frais en transport et sparring-partners pour être à la hauteur de l’évènement.
Après avoir fait croire qu’il acceptait de relever le défi pour une bourse très avantageuse, Yannick Dehez préfère renoncer et préserver son palmarès vierge de défaite construit face à des adversaires à sa main.
Malgré cette dérobade, il jouit d’une impunité totale. Il est toujours champion de France et il a 6 mois pour choisir l’adversaire qui lui convient.
Ainsi va la boxe en France …

Brahim Asloum

Programme

Championnat du Monde espoir WBC . Middleweight . Christian Mbilli (France) vs Ramon Aguignaga (Mexique)
Superfight . Super welterweight . Dylan Charat (France) vs tba
Superfight . Light heavyweight . Mathieu Bauderlique (France) vs tba
Superfight . Super middleweight . Louis Toutin (France) vs tba
Superfight . Super lightweight . Renald Garrido (France) vs Virgile Degonzaga (France)
Superfight . Super welterweight . Maxime Gilli (France) vs tba

Publicités
Continue Reading

Actualité

Massinissa Hamaili au K-1 World GP

Published

on

By

A peine sorti d’un combat victoire expédié à la première reprise à la Tatneft Cup que Massinissa Hamaili sait déjà quelle est sa prochaine confrontation. Le 24 septembre prochain, il se rendra au Japon pour participer au K-1 World GP dans la nouvelle catégorie des -90kg.

Massinissa Hamaili au K-1 World GP

A la conquête des japonais

Le pensionnaire du Hennion Gym va découvrir la Saitama Super Arena Community Arena et la ferveur du public japonais qui adore les combattants comme Massinissa Hamaili, ce qui n’a pas échappé à Alan Kermorvan qui est à l’origine de la présence d’Hamaili dans ce circuit. Ce dernier est connu pour son jusqu’au-boutisme entre les cordes. C’est un véritable samouraï qui donne sans compter. Lors de son retour, nous avons pu nous rendre compte qu’il a gardé sa puissance de frappe qui devrait lui permettre de faire des étincelles chez les -90kg, cette nouvelle catégorie que proposent les organisateurs japonais qui font tout de même la part belle aux boxeurs nippons avec 6 représentants (réserve fight compris).

Massinissa Hamaili au K-1 World GP

Dans la peau du favori

De toute évidence, le tournoi est assez ouvert même si s’imposer au Japon n’est jamais simple. Il faut en faire beaucoup et ce n’est parfois pas suffisant. Mais Massinissa est un boxeur d’expérience qui a déjà relevé de nombreux défis. Même s’il n’est qu’à l’amorce de son retour, sa victoire en Russie démontre qu’il a travaillé dur pour ça. Charge à lui de concrétiser ses ambitions par une victoire dans quelques semaines.

Récapitulatif

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
OD-ken (Japon) vs  Sino-calymmien (Iran)

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
K-Jee (Japo) vs  Brian Mikugurasu (Etats – Unis)

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
Hitoshi Sugimoto (Japon) vs Andre Growth (Royaume-Uni)

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
Makoto Uehara (Japon) vs Massinissa Hamaili (France)

K-1 World GP . Reserve fight . 3x3mn . 1Ex . -90kg
RUI (Japon) vs Taichi Furuta (Japon)

Publicités
Continue Reading

Partenaires

Best

Battle of Saint Raphaël 6 Groupe Facebook Twitter Instagram Pinterest Google+ Tumblr