100% fight : Hassan N’dam va retrouver Ryota Murata

Crédit photo : Facebook Ryota Murata

Le 22 octobre prochain au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, Hassan N’dam retrouvera le japonais Ryota Murata pour une revanche particulièrement attendue en terre nippone. En effet, la victoire du français, lors de la première confrontation  entre les deux hommes, était plus qu’étriqué. C’est un verdict qui avait beaucoup fait réagir les réseaux sociaux et il faut d’ores et déjà salué Hassan dans sa volonté d’accorder un rematch titre WBA régulier des poids moyens en jeu.

Le premier match avait été compliqué, le deuxième le sera tout autant car la boxe au pays du soleil levant se fait sans concession. Tout y est différent ! N’dam avait a tort annoncé un combat facile lors du premier championnat du Monde ce qui explique pourquoi la toile s’est quelque peu enflammé après le combat.

En homme d’expérience, il ne fera pas la même erreur et en retournant au Japon, il envoie un message clair : il veut prouver qu’il peut gagner ce genre de combat et se replacer sur le devant de l’échiquier mondial dans une catégorie relevée à souhait. Notre confrère de Netboxe, Michel Beuville a raison d’insister sur le caractère important voir capital de ce match pour El Fenomeno. Un succès le rapprocherait du Top 10 (il est classé 11 sur BoxRec), une défaite l’en éloignerait un peu plus. D’autant que devant, il y a des noms : de Saul Alvarez à Gennady Golovkin en passant par David Lemieux ou Jermall Charlo, ils sont en nombre à avoir du talent.

Le fighting spirit des boxeurs japonais n’est plus à démontrer. Ce sont des samouraïs jusqu’au-boutistes qui ne lâchent jamais peu importa le situation. Pour avoir eût la chance d’assister à une soirée de boxe là-bas, nous pouvons assurer que le noble art c’est du sérieux.

Hassan N’dam qui est actuellement à Tokyo le sait plus qu’un autre. Dans une arène de plus de 10.000 places, chauffée à blanc par un public friand de sensations fortes, il va falloir repousser ses limites. Ryota Murata, c’est le héros de tout un peuple ! Pour l’anecdote, le Ryogoku Kokugikan a l’habitude d’accueillir des combats de Sumo. Champion olympique en 2012 à Londres, Murata est en quelque sorte un poids lourd de la boxe nippone ; il est motivé par le devoir de la victoire si accru au Japon. Ce match-là pourrait marquer les esprits même s’il faut s’attendre de nouveau à une opposition de styles en règle.

Ce championnat du monde WBA ce sera en quelque sorte, malheur au vaincu car dans ce cas, un des deux boxeurs va devoir se relancer et voir même s’éloigner la possibilité de combattre un Top 10 voir un Top 5. C’est ce qui peut pimenter les débats et faire de cette confrontation, un moment unique et fort comme en offre le ring.

Ryogoku Kokugikan