Publicités

Victory 2017 : Coulibaly, un nouveau challenge

Dominique Maraninchi marche souvent à l’affect avec les boxeurs. Et il fait souvent appel aux boxeurs victorieux dans son show pour les éditions qui suivent. Personne ne lui reprochera doc son choix pour le seul combat de la division reine au Victory 2017.

Vainqueur de Freddy Kemayo lors de l’édition précédente, Abderahman Coulibaly a connu une période difficile où il a dû jongler entre blessure et contre-performances. C’est hélas parfois le lot pour un sportif de haut niveau que de connaître ce genre de contre-temps. Que le public se rassure, absent des rings pendant 9 mois pour cause de blessure, il a signé une belle prestation au W5. Chacun sait la difficulté de s’imposer dans ce genre de grandes organisations où le niveau est relevé. Coulibaly a été, est et sera encore un bel ambassadeur du pieds-poings français.

C’est un garçon humble, peu enclin aux déclarations tapageuses. Il garde son énergie pour le ring a déjà signé un parcours cohérent et intéressant, parcours auréolé de plusieurs internationaux chez les ros comme les amateurs.

Coulibaly est quelque peu malchanceux c’est un fait mais en pleine possession de ses moyens, c’est un boxeur redoutable et redouté. Ses frappes rugueuses en zone basse ont fait sa réputation à travers le Monde car Abderahman a parcouru le globe pour boxer face à des pointures comme Andréi Gerasimchuck, Nathan Corbett, Zinedine Hameur Lain, Andréi Stoïca, Fabrice Aurieng, Stéphane Susperregui ou encore Nordine Mahieddine. Le parisien n’a jamais été dans le calcul quant au choix de ses adversaires, il faut saluer cela.

Et face à Dexter Suisse, là encore c’est vrai défi qui l’attend.

Le hollandais est un habitué du Superkombat mais également du Enfusion. Il a signé lors de ses derniers combats, une victoire face à Brice Guidon en 2015. C’est un boxeur très à l’aise en jambe, un digne représentant de l’école hollandaise où les low-kicks ont une place prépondérantes. Dexter est un boxeur audacieux qui n’attend pas que ça se passe. Il est précis, redoutable et concis dans sa boxe.

C’est le genre de confrontation qui fait aimer les poids lourd et nous annonçons ici le match de la soirée. Abderahman Coulibaly n’est pas le premier venu, il est l’homme de la situation dans cette division reine qui peine à se lancer. Le français a du répondant nous l’avons dit et vrai fighting spirit. La question du pronostique est irrésolvable et c’est encore plus vrai à ce poids. Néanmoins, le mental sera un facteur déterminant dans ce choc chez les hommes forts. Rappelons également que Abderahman Coulibaly a signé 50% de ses succès avant la limite.

Une certitude tout de même : ça n’ira pas au bout ! Les deux protagonistes peuvent abréger à tout moment comme nous faisons le pari d’un match débridé à souhait, l’issue se dirige plus vers un arrêt prématuré du combat. En faveur de qui ? La réponse se fera le 25 mars !

Récapitulatif

Superfight . K-1 . 3×3 mn . +95kg
Dexter Suisse (Hollande) vs Abderahman Coulibaly (France)

Publicités

Nos partenaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s